Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Publié par Jean-Philippe Arrouet le - mis à jour à

Je m'abonne
  • Imprimer

Economiser les ressources

Dernier volet d'un achat responsable : la maîtrise de l'impact environnemental : "Cette approche est plus simple à mettre en oeuvre que l'insertion sociale puisqu'elle se base sur le cycle de vie des produits et des services", a argumenté Dominique Veuillet, en charge de la promotion des achats responsables à l'Ademe. Chez Suez, la réflexion porte sur l'économie des ressources : "Nous avons travaillé sur le TCO avec les category managers", a confié Isabelle Quettier. Illustration avec le remplacement de pompes décidée après une analyse du TCO : leur consommation en représentait 90 % contre 10 % pour le coût d'acquisition. Même raisonnement appliqué aux véhicules : un plan de modernisation du parc a été engagé pour économiser sur la maintenance et les consommations.

Pour sa part, le Crédit Agricole mise sur la co-construction pour limiter son impact environnemental. "Pour le mobilier, nous avons élaboré notre cahier des charges avec des fournisseurs et des utilisateurs, ce qui nous a permis d'utiliser moins de matériaux", s'est félicitée Sylvie Robin-Romet. Quant à la DAE, elle promeut l'économie circulaire dans ses marchés de téléphonie (avec des offres reconditionnées) et d'informatique : "Nous considérons le taux de plastiques recyclés, l'écolabel, la notion de réparabilité ou encore la collaboration avec des acteurs de l'économie sociale et solidaire pour redonner vie au matériel", a détaillé Malika Kessous.

Une nouvelle problématique émerge, celle de la "dissolution" qui concerne des achats à vocation éphémère. Un sujet que commence à défricher Olivier Debargues, directeur des achats de Paris 2024 : "Que faire du matériel après les JO ? Faut-il le donner et à qui ? Le vendre aux enchères ? Vaut-il mieux louer plutôt qu'acheter ?", s'est-il interrogé. Face à cet enjeu, il reste quatre ans pour conforter la méthode et le savoir-faire des acheteurs.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet