En ce moment En ce moment

Achat public / achat privé : deux mondes, un seul univers

Publié par Camille George le

Je m'abonne
  • Imprimer

Des différences liées au secteur d'activité plus qu'au statut public ou privé

Sur le sujet du pilotage de la performance achats, les méthodes et les indicateurs varient mais ces différences sont dues aux spécificités liées à l'activité des entreprises plutôt qu'à leur statut public ou privé. Pascal Pelon déclare suivre particulièrement les indicateurs de risque et de mobilisation des ressources achats, ses équipes étant très sollicitées. A la DAE la mesure de la performance achats s'effectue essentiellement sur l'important travail de mutualisation entrepris. Une gouvernance spécifique avec des indicateurs précis permettent d'évaluer les progrès. Agromousquetaires qui a complètement modifié sa structure achats depuis 2016 mesure pour sa part la performance achat au regard de l'avancement de ses projets de mutualisation, rationalisation et standardisation.

Des effectifs en baisse mais une montée en compétence

En termes de processus management donc, seul le management des ressources diffère entre public et privé. "Piloter les emplois dans l'administration est sous contraintes, rappelle Françoise Tuchman. Nous travaillons à effectifs constants voire en baisse cela demande donc une organisation particulière et devons composer avec des règles assez précises en matière de rémunération. Il y a tout de même une ouverture aux contractuels qui nous permet de mixer les profils. C'est un exercice difficile mais possible." Et même au sein de la sphère achat public les contraintes varient : "au niveau de la Région nous avons des contraintes sur l'embauche d'acheteurs issus du privé. Nous ne pouvons pas leur proposer de CDI tout de suite et devons passer par une phase de CDD", précise Marc Sauvage. Dans le privé, bien sûr, ces contraintes là n'existent pas.

Toutefois une tendance commune émerge depuis quelques temps : des effectifs qui tendent à se réduire mais des compétences achats de plus en plus pointues. "On constate une évolution réelle du métier avec des compétences très spécifiques. Nous avons récemment embaucher un acheteur spécialisé dans l'achat à terme, un acheteur qui, à terme, sécurise les positions sur les matières par l'usage raisonné de certains outils des traders", développe Jean-Michel Mardelle, du groupe Les Mousquetaires.

Lire la suite page 3 - Des approches opérationnelles similaires


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet