En ce moment En ce moment

300 000 tonnes d'émission de CO2 évitées par les acteurs publics

Publié par le - mis à jour à
300 000 tonnes d'émission de CO2 évitées par les acteurs publics
© by-studio - stock.adobe.com

La consommation annuelle d'électricité verte du marché UGAP représente 10% de la consommation des communes françaises (1), soit 1,2 milliard de kWh ; et a permis d'éviter l'émission de 300 000 tonnes de CO2 depuis 2016.

Je m'abonne
  • Imprimer

L'UGAP met à disposition de l'ensemble de la sphère publique des solutions pour optimiser l'achat d'énergie en y intégrant l'électricité verte et le biogaz ainsi que des services d'efficacité énergétique. La centrale d'achat dispose d'atouts factuels pour obtenir les meilleurs prix : 10 milliards de kWh de gaz et d'électricité achetés par an, des typologies clients variées, une répartition géographique sur tout le territoire ainsi qu'une nouvelle ingénierie d'achat. L'expertise, le temps et l'argent épargnés pour les 7 000 clients peuvent ainsi être mis au service de l'efficacité énergétique.

"À la notification du marché, le client a le choix entre plusieurs taux d'énergie verte. Nous avons créé toutes les conditions pour faciliter au maximum l'accès à l'énergie verte sur l'ensemble du patrimoine - et non sur quelques bâtiments "phare" -, donc loin de certaines démarches ultra-exemplaires mais peu nombreuses. C'est une démocratisation par le volume", explique Philippe Tessier, directeur projet énergie & environnement à l'Ugap.

Le biogaz est proposé dans le nouvel appel d'offres gaz attribué au printemps 2019.

Réduire les consommations d'énergie

L'UGAP a constitué une boîte à outils regroupant de nombreuses prestations d'efficacité énergétique à la carte réalisées par ALTEREA, bureau d'études spécialisé, répondant à deux problématiques des gestionnaires de patrimoine : améliorer l'efficacité énergétique de leur patrimoine bâti existant et s'assurer de la future performance de projets neufs. Ces prestations couvrent notamment les actuelles obligations réglementaires et permettront ainsi aux acheteurs publics de s'engager pour atteindre les objectifs futurs(2).

(1) L'article 175 de la loi Elan portant évolution du logement, de l'aménagement et du numérique, rendra obligatoire les actions de réduction de la consommation d'énergie dans les bâtiments tertiaires afin que le parc global réduise d'au moins 40% sa consommation d'énergie en 2030, et de 60% en 2050 par rapport à 2010.

(2) L'article 175 de la loi Elan portant évolution du logement, de l'aménagement et du numérique, rendra obligatoire les actions de réduction de la consommation d'énergie dans les bâtiments tertiaires afin que le parc global réduise d'au moins 40% sa consommation d'énergie en 2030, et de 60% en 2050 par rapport à 2010.


Je m'abonne

la rédaction

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par Manutan

Si la plupart des entreprises tire aujourdhui profit des donnees relatives leurs achats strategiques 79 admettent ne pas avoir de vision globale [...]

Sur le même sujet