En ce moment En ce moment

Publié par le | Mis à jour le

Je m'abonne
  • Imprimer

Que souhaitent les voyageurs d'affaires ?

Les consommateurs sont résolument avides d'interactivité et de connectivité, de leur réservation - qui doit être fluide et rapide - à la fin de leur séjour."Bientôt, ils vont vouloir allumer la lumière, régler la température, ou encore commander un room service avant même de pénétrer dans leur chambre", suppose Jérôme Forget. La liste des services proposés n'a de cesse de s'étoffer, avec la prise en compte des particularités individuelles (allergie alimentaire, etc.) et des besoins éventuels (location d'un VTC, clé 4G, livraison de repas, pressing à domicile...). Mais ce surplus de services trouve-t-il déjà preneur ? Stéphane Bartaire consent qu'il existe un fort décalage entre l'offre et la demande réelle des voyageurs : "Ils ont tendance à choisir ce qu'ils ont habitude de consommer. De nouvelles habitudes vont émerger avec le temps." Les modes de réservation via les tablettes tactiles ou les smartphones sont ainsi devenus monnaie courante. "Les consommateurs ont l'habitude d'utiliser des applications mobiles qui les positionnent au centre de l'expérience. Cela va s'intensifier dans les années à venir", anticipe Sébastien Elion.

Le confort et la localisation de l'hébergement restent les critères de sélection pour une clientèle peu amenée à se déplacer. Pour les collaborateurs qui voyagent régulièrement, leur octroyer davantage de liberté dans le choix d'hébergement peut contribuer à leur bien-être lors de déplacements, et plus largement, au sein de l'entreprise ; à condition qu'elle satisfasse à la politique voyages. "N'avoir qu'un seul canal d'acquisition d'hébergement ne me paraît pas être la bonne solution sauf si 99 % du volume d'hébergement est dans la même courte liste d'établissements. Il me paraît primordial d'être certain d'acheter au meilleur prix, d'où l'intérêt des HBAs", suggère Guilain Denisselle, gérant de Hotel Conseil. Et pour la lisibilité des offres alternatives, à Jérôme Forget de conclure : "Il pourrait être opportun de recourir à un outil de gestion capable d'incrémenter les hôtels, les locations d'appartement, les auberges de jeunesse et tout autre type d'hébergement pour affiner sa sélection et performer sa politique achats."

3 questions à...

James Galland, directeur activité Odalys City

Comment évolue le marché de l'hébergement d'affaires ?

Le marché de l'hébergement d'affaires est en profonde mutation avec de nouveaux entrants qui bouleversent les codes. L'ubérisation invite à repenser le parcours client au travers de la digitalisation. Les voyageurs veulent se faciliter le déplacement et y allouer une notion de loisirs .

Comment doivent réagir les travel managers ?

Ils doivent repenser la politique voyages en tenant compte des desideratas des générations X et Y. Il est très fréquent que son taux d'adhésion n'excède pas 50 % de par son inadéquation ou par simple méconnaissance. Si l'hôtellerie traditionnelle reste un incontournable, il peut s'agir d'élargir son référencement à d'autres types d'hébergement, comme l'appart'hôtel qui remporte un succès grandissant auprès des collaborateurs. Quelques entreprises s'ouvrent également à la location d'appartement .

Comment améliorer l'adhésion des collaborateurs ?

Il convient de sourcer les besoins des différentes directions régionales pour construire une politique voyages adaptée. Cela peut se faire au moyen d'un questionnaire les invitant à partager leurs critères principaux, leur liste d'établissements préférés, etc. Cette collecte d'informations sert les intérêts des travel managers qui peuvent ainsi mieux calibrer les besoins hôteliers. Cependant, ces ­derniers devront surtout ­assurer une bonne diffusion des accords négociés car c'est souvent à cette étape qu'il y a un déficit de ­communication. Par ricochet, cela peut leur conférer une meilleure visibilité sur le volume annuel des réservations et ainsi venir consolider les négociations avec les quelques acteurs retenus .


Je m'abonne

Fanny Perrin D'arloz

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet