Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

La digitalisation des achats indirects : un levier d'optimisation stratégique et de performance durable pour les entreprises

Publié par le | Mis à jour le
La digitalisation des achats indirects : un levier d'optimisation stratégique et de performance durable pour les entreprises
© wladimir1804 - stock.adobe.com

La centralisation des achats indirects sur une plateforme digitale induit une maîtrise des partenariats fournisseurs en amont. Les stratégies achats en sont mieux suivies en qualité, en coût et en délai.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le recours au commerce en ligne est largement adopté dans les usages privés, et notamment par les générations les plus jeunes et citadines. Avec le contexte inédit de la pandémie, il s'est fortement accéléré pour les professionnels. Cette modification rapide des habitudes met en exergue l'importance de la digitalisation de certains processus, notamment ceux attachés à la fonction achats.

Des outils modernes pour les clients internes

Représentants entre 10% et 25% du chiffre d'affaires, les achats indirects sont nécessaires au quotidien des collaborateurs. Depuis une génération, ils sont identifiés comme un enjeu économique et révèlent encore un potentiel d'optimisation financière important. Par leurs natures diverses, ils engendrent une multiplication des fournisseurs ainsi que des factures. La sécurisation de la trésorerie, l'analyse et le contrôle des postes de dépenses demeurent fondamentaux.

Désormais, les achats indirects représentent aussi un levier de performance durable au travers de deux apports importants : la satisfaction des demandeurs au sein des organisations et, la prise en compte des enjeux de société. Le niveau de maturité atteint permet enfin la création d'outils digitaux dédiés et spécialisés.

L'émergence de solutions de marketplace permet d'améliorer et de simplifier l'expérience client en l'alignant avec les usages privés. Les tâches administratives sont réduites, ainsi que les délais de traitement et de paiement. Ainsi, l'expérience utilisateurs en BtoB, s'aligne avec les usages privés, plus simples et intuitifs.

Excellente source de gain de temps et d'argent, la marketplace gagne en pertinence et en performance avec le choix d'un opérateur en capacité de se positionner en fournisseur unique, diminuant ainsi le nombre et la diversité des factures chronophages à traiter. Un opérateur moderne se doit d'être compatible avec les outils digitaux déjà en place (ERP, e-procurement, e-catalogues), et d'apporter de la valeur ajoutée par des contenus modérés et des solutions ad hoc pour les achats ponctuels non-cataloguables.

Construire la marketplace d'aujourd'hui pour de meilleurs achats demain

Les grands enjeux sociétaux deviennent l'affaire de tous, y compris des entreprises. Elles doivent prendre position avec de solides engagements pour répondre aux nouvelles attentes de leurs salariés et de leurs clients, notamment sur les défis sociaux et environnementaux.

La centralisation des achats indirects sur une plateforme digitale induit une maîtrise des partenariats fournisseurs en amont. Les stratégies achats en sont mieux suivies en qualité, en coût et en délai. Il en résulte une opportunité d'inscrire dans le processus de sélection de fournisseurs, des critères responsables et durables.

Dans ce contexte, chaque acteur peut décider librement des critères qu'elle souhaite voir appliquer.

Ainsi, l'essor des marketplace BtoB représente un formidable levier pour les entreprises : une opportunité d'appliquer un commerce plus responsable économiquement, socialement et environnementalement, inscrit au sein d'une stratégie de responsabilité sociétale des entreprises (RSE).

Par Geoffrey Lietar, associé directeur général exploitation, EPSA MarketPlace


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande