Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

"Les achats doivent être le moteur de l'inclusivité"

Publié par Lisa Henry le - mis à jour à
'Les achats doivent être le moteur de l'inclusivité'
© © Markus Mainka (www.markus-mainka.de)

Bien qu'elle soit moins discutée que l'écologie, l'inclusivité fait partie de la démarche RSE. S'il existe de nombreuses entreprises adaptées, et une véritable volonté d'inclusivité, seuls 0,2% des achats privés sont confiés aux entreprises sociales inclusives.

Je m'abonne
  • Imprimer

Seuls 0,2% des achats privés sont confiés aux entreprises sociales inclusives, a expliqué Jeanne Babinet, membre du campus de l'inclusion, à l'occasion d'une conférence organisée récemment par le Mouvement impact France. "Atteindre ne serait-ce que les 1% ne serait pas si compliqué, et nous avons notre rôle à jouer dans cette amélioration." "L'inclusivité dans les achats n'est pas encore suffisante", a abondé Arnaud D'Ouince, directeur des achats "disability friendly" d'Airbus, alors même qu'il existe 6000 entreprises sociales et inclusives en France. Un chiffre "très élevé", selon le décideur. "Il faut que l'inclusivité rentre dans les mentalités. Mais je ne pense pas que les entreprises refusent de collaborer avec des fournisseurs comptant des travailleurs en situation de handicap. Je pense qu'elles ne savent pas comment faire, ou n'y pensent pas." Pour Arnaud D'Ouince, "il faut que les donneurs d'ordre souhaitent faire un effort, mais aussi que les achats soient le moteur de cette transformation."

Afin d'être ce "moteur", la direction achats d'Airbus a mis en place des actions concrètes pour favoriser l'inclusivité, parmi lesquelles, une clause sociale dans ses appels d'offres. Depuis 2011, les prestataires souhaitant travailler avec le constructeur aéronautique doivent attester d'une collaboration avec un certain nombre d'entreprises sociales inclusives. "Les réactions à nos engagements de la part de nos fournisseurs sont très souvent positives. Contrairement aux problématiques écologiques, lorsque les entreprises sont sensibilisées à l'inclusivité, il n'y a que peu de réticence." Puisque 50% du chiffre d'affaires des entreprises vient des achats, "notre place importante dans l'entreprise nous donne un rôle privilégié pour faire avancer les mentalités et mener des actions concrètes."

En plus des clauses sociales dans leurs appels d'offres, Airbus sponsorise l'UNEA (l'union nationale des entreprises adaptées) qui regroupe nombre de SIAE, entreprises comptant au moins 55% d'employés en situation de handicap.

Penser à la réinsertion

L'inclusivité dans les achats ne définit pas uniquement l'emploi de travailleurs en situation de handicap. Hugues Pelletier, fondateur de l'entreprise Petrel commerce circulaire, se concentre sur la réinsertion. L'un de ses fournisseurs, la société Ares, fournit des emplois à la population carcérale, et accompagne les détenus dans leur réinsertion. "59% des personnes qui sortent de prison y retournent dans les cinq ans. Abandonner ces individus qui sont souvent en situation de précarité est un véritable problème", a commenté Hugues Pelletier. Aujourd'hui, il y a 2,8 millions de personnes exclues du marché du travail. Ce chiffre a augmenté ces dernières années, selon Jeanne Babinet. Parmi ces personnes, d'anciens détenus ainsi que des personnes en situation de handicap.

"On ne peut plus dire, en tant que directeur des achats, qu'on ne sait pas comment trouver des entreprises adaptées avec lesquelles travailler", a martelé Fanny Dauchez avant de présenter le site Beta.gouv, incubateur de service en ligne gouvernemental, qui recense les 6000 entreprises sociales inclusives qui exercent dans l'Hexagone. "Si les entreprises ont bel et bien envie d'avancer vers l'inclusivité, il ne leur reste qu'à faire l'effort, et les outils comme celui-ci sont là pour les accompagner. Aujourd'hui, la principale problématique des entreprises c'est la RSE, et je crois que le secteur adapté en est au coeur."

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande