Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Chasse au plastique : ces entreprises qui repensent leurs emballages

Publié par le | Mis à jour le
Chasse au plastique : ces entreprises qui repensent leurs emballages

Metro, Cosmydor, L'Oréal, Cartier agissent pour rendre leurs emballages plus durables. Revue de bonnes pratiques :

Je m'abonne
  • Imprimer

Le développement durable est une priorité. En 2019, le gouvernement français s'est engagé à atteindre un objectif de zéro émission nette d'ici 2050. Les efforts du pays ont jusqu'à présent été modérément fructueux, la France pointant à la quatrième place du Earth.org Global Sustainability Index.

La France est particulièrement bien placée sur l'indice de pollution, devenant le deuxième pays le mieux classé pour la réduction de la pollution. Cependant, le groupe de réflexion affirme que pour encore améliorer sa durabilité, le gouvernement doit adopter des politiques plus strictes.

Les entreprises et les consommateurs ont également un rôle essentiel à jouer en termes de durabilité. La France est l'un des plus gros consommateurs de plastique en Europe, avec 45% des 4,8 millions de tonnes de plastique produites provenant d'emballages en plastique. C'est donc l'un des enjeux les plus urgents pour le marché français. Une solution efficace à ce problème consiste à favoriser des emballages plus durables. Exemples de grandes entreprises françaises qui ont révolutionné leurs emballages pour aider la France à atteindre ses objectifs de développement durable.

Metro France et Ligne Directe Production

Le fabricant METRO, leader de la restauration et le grossiste alimentaire Ligne Directe Production se sont associés pour lutter contre les déchets chroniques produits par les emballages dans la production alimentaire. Les marques ont développé de nouveaux emballages durables, mais également aptes à préserver efficacement la nourriture emballée.

Le nouvel emballage est entièrement fabriqué à partir de papier: un excellent matériau pour améliorer la longévité de nombreux fruits et légumes et offre l'avantage d'être facilement recyclable. "Limiter au maximum l'usage du plastique dans nos rayons tout en considérant la seconde vie des emballages devient un enjeu majeur pour tous les maillons de la chaîne : les consommateurs, les acteurs du secteur et le gouvernement", commente Marie-Laure Heyberger, de Ligne Directe Production.

Cosmydor

Considérée comme une pionnière de la durabilité, la marque de cosmétiques Cosmydor a ouvert la voie aux processus commerciaux respectueux de l'environnement depuis sa création en 1877. Ses premières formules étaient à base de plantes, ce qui montre à quel point la marque a toujours été avant-gardiste.

Cosmydor a depuis longtemps privilégié les emballages durables, au détriment d'emballages reconnus et esthétiques. Heureusement, les designs emblématiques de la société ont été revisités grâce à une refonte de ses emballages en 2019 par l'artiste Grems. Trois nouvelles oeuvres ont été affichées sur les boîtes en carton recyclable de la marque, redonnant vie à son image de marque audacieuse.

Avec des produits biodégradables, aucune utilisation de plastique dans ses emballages et un nouveau look saisissant, Cosmydor prouve que les entreprises peuvent être durables et élégantes en même temps. C'est également la preuve que les entreprises peuvent devenir durables à plusieurs niveaux, de l'approvisionnement à la production de leurs produits, en passant par l'emballage.

Groupe L'Oréal

L'Oréal possède certaines des plus grandes marques de beauté au monde, notamment L'Oréal Paris, Yves Saint Laurent, Lancôme, NYX et Kérastase. En tant qu'acteur majeur de l'industrie de la beauté, la marque a historiquement produit de nombreux emballages générateurs de déchets.

La société a commencé à s'attaquer à ce problème en 2007 et a défini un certain nombre d'engagements qu'elle devrait atteindre dans les années à venir. Elle a déjà fait de grands progrès en remplaçant 57 096 tonnes de matières vierges par des produits recyclés, une augmentation de 43% par rapport à 2019. En mai 2020, L'Oréal a lancé un nouvel emballage innovant qui utilise moins de plastique que ses prédécesseurs, en incorporant du carton dans ses designs. La société affirme que cela lui a permis de réduire de 45% l'utilisation de plastique pour sa marque La Roche-Posay, et de 49 % pour Garnier Bio.

Un objectif ambitieux de l'entreprise consiste à utiliser uniquement des matériaux recyclés ou biosourcés dans ses emballages à base de plastique d'ici 2030, avec un objectif à mi-chemin de 50% d'ici 2025. En outre, elle s'est engagée à fabriquer tous ses emballages en plastique recyclable, réutilisable, rechargeable ou compostable d'ici 2025. Le fait de proposer ses sérums YSL Pure Shots en flacon réutilisable permet une réduction du poids total de l'emballage de 52%.

Cartier

En tant que fournisseur d'accessoires de luxe, Cartier connaît l'importance que l'emballage peut avoir sur la perception des clients. L'emballage fait partie de l'expérience et incarne le prestige de la marque. Cependant, Cartier a reconnu son impact sur l'environnement et a commencé à traiter le problème de l'utilisation des matériaux dans les emballages en 2009.

Ses sacs rouges emblématiques et ses coffrets cadeaux ont été analysés de manière indépendante par une entreprise spécialisée qui a évalué le cycle de vie des articles. L'étude a mis en évidence un certain nombre de façons dont la marque pourrait rendre son emballage emblématique plus durable. Désormais, les boîtes rouges sont fabriquées dans un matériau respectueux de l'environnement qui ne contient ni solvant ni plastique. Le papier utilisé est désormais certifié FSC et composé à 50% de fibres recyclées.

Cartier s'est également attaqué au problème de ses emballages textiles : les prestigieuses pochettes rouges de ses bijoux, accessoires et montres. Depuis 2011, l'entreprise commercialise ses produits dans une matière conforme à la norme Oeko-Tex 100. Cette norme analyse les matières premières textiles pour s'assurer qu'elles sont exemptes de substances nocives pour l'environnement.

À certains égards, la France montre la voie en matière de durabilité, mais à d'autres, elle est à la traîne. L'Assemblée nationale a approuvé un nouveau projet de loi sur le changement climatique en mai 2021 qui inclut l'interdiction des voitures qui produisent beaucoup de CO2, la construction de nouveaux aéroports et l'utilisation de radiateurs à gaz dans les lieux dotés d'espaces extérieurs. Mais la crise du changement climatique n'est pas la seule responsabilité du gouvernement ; les entreprises et les consommateurs doivent également agir.

Par Laurane Saad - International Marketing Coordinator, Loadhog

Sources:

https://earth.org/global_sustain/france-ranked-4th-in-the-global-sustainability-index/

https://www.flexpackmag.com/articles/90273-french-firm-launches-eco-friendly-packaging-range

https://www.beautypackaging.com/issues/2020-12-01/view_columns/cosmydor-redesigning-a-129-year-old-french-skin-care-brand/

https://www.cosmydor.co.uk/special-edition-grems

https://www.insider.com/companies-beauty-brands-connected-2017-5

https://int.cartier.com/en/maison/commitments/cartier-and-corporate-social-responsibility/resources-excellence/paper-and-packaging-1664.html

https://www.reuters.com/world/europe/french-parliament-approves-wide-ranging-climate-change-bill-green-economy-2021-05-04/

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande