Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Publié par le | Mis à jour le

Je m'abonne
  • Imprimer

La donnée achat et son traitement : un relai de performance et de croissance pour la firme

La donnée est aussi source d'efficacité et d'efficience dans le quotidien de l'acheteur. Elle lui permet de mieux fiabiliser ses analyses au travers de données plus justes, d'améliorer ses prévisions, de connaître, anticiper et influencer les marchés fournisseurs. En termes de gestion de risques, l'étude des données permettra une meilleure exhaustivité, fiabilité et une identification rapide des risques. En complément, l'analyse de la donnée permettra de caractériser des opportunités plus facilement et d'en améliorer son accessibilité.

Demain, avec l'intelligence artificielle, elle pourra traiter et agréger des sources de données inhomogènes issues d'environnements différents. Les apports seront multiples : meilleure connaissance des fournisseurs et de leurs marchés, prise en compte des attentes des clients, anticipation des évolutions et tendances, amélioration de la performance opérationnelle au travers d'une meilleure prédictibilité, automatisation des activités, aide à la décision dans la construction des stratégies achats, etc. Au travers du traitement de la donnée "achat", la fonction contribue au même titre que les autres à la stratégie "data" de l'entreprise, elle pourra ainsi participer à la création de valeur par la donnée.

Quant aux fournisseurs, le partage d'informations permettra d'accentuer, d'accélérer la coopération dans le cadre d'une démarche d'amélioration continues d'une supply chain 4.0. D'autre part, la mise en valeur de la donnée "achat" améliorera la performance de la supply chain de bout en bout et facilitera l'inclusion du fournisseur dans la chaîne de valeur de l'entreprise et la gestion des risques.

Les fournisseurs perçoivent de la même façon la valeur de leurs données alliées au développement d'offres additionnelles, et potentiellement de modifier le modèle économique de l'entreprise. Il est fort à penser qu'il deviendra un sujet de négociation en dehors du cadre légal de la RGPD. L'acheteur pourra à son tour identifier la valeur de la donnée, la monétiser et la vendre ou l'échanger avec ses fournisseurs pour améliorer sa performance mais aussi pour développer de nouvelles propositions de valeur.

Il existe déjà des plateformes d'échange et de vente de données. L'examen des données permettra donc d'anticiper, d'accélérer et de sécuriser la prise de décision. Le sujet de la propriété de la donnée et de son poids dans la chaîne de valeur du fournisseur, voire d'un écosystème sera un sujet de préoccupation majeur. Le processus de transformation par la donnée est donc complexe, mais reste un axe de performance et de création de valeur majeur pour la fonction achat, pour l'entreprise et ses parties prenantes.

Par Raphaël Belliere - Lottier (Docteur en Sciences de Gestion) directeur général adjoint en charge des achats, du digital et de l'innovation au sein du cabinet Meotec


Je m'abonne

Raphaël Belliere - Lottier DGA en charge des achats, du digital et de l'innovation, Meotec

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles