Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Publié par le | Mis à jour le

Je m'abonne
  • Imprimer

Revoir le modèle opératoire

La phase "classique" dite de Design de la digitalisation prévoit d'adapter les processus, mais elle est avant tout une action voulue par et pour l'éditeur, un "chausse-pieds", pour permettre l'implantation de la solution dans les processus pré-définis. Je recommande d'être plus ambitieux et pour cela d'entamer cette revue du modèle opératoire plus en amont et de la réaliser plus en profondeur, en intégrant la remise à plat de la gouvernance, l'organisation, les processus, les données, la gestion de la performance et les compétences, des activités achats ou supply-chain.

Acheter les solutions et prestations associées en tant qu'achat stratégique

L'acquisition de solutions et des prestations associées, dont l'intégration, se situe sur un marché relativement complexe : tendu, avec de nouveaux entrants réguliers et avec une innovation permanente. Ces choix vont aussi engager l'entreprise pour plusieurs années (on ne change pas de solution S&OP ou de suite achats tous les ans). Par ailleurs, le choix des solutions va aussi influencer le futur modèle opératoire et leur implantation impactera des milliers de collaborateurs. Cette acquisition est donc d'un achat stratégique pour l'entreprise. Les actions à mener sont l'application d'un processus rigoureux et collaboratif de sourcing, négociation et la contractualisation. La gouvernance définie en amont permettra aussi d'accompagner ces acquisitions.

Digitaliser et déployer le nouveau modèle opératoire

C'est la phase par définition incontournable et donc la plus connue. Les actions à mener sont classiques en mode projet, agile ou pas : Design, Build & Test, Pilot et Roll-out. Je ne développe pas.

Stabiliser le modèle opératoire pour sécuriser la future performance

La raison d'être de cette phase est de permettre aux équipes et leaders de se familiariser avec les outils et s'adapter au nouveau modèle opératoire - gouvernance, organisation, processus, données, gestion de la performance et compétences. Il s'agit aussi, le cas échéant, de les ajuster et enfin de stabiliser l'ensemble. L'objectif ultime est de maximiser et sécuriser la future performance. Les actions consistent à mettre en place une phase " hypercare " avec les éditeurs et intégrateurs, compléter les formations des équipes, terminer l'implantation des changements d'organisation et poursuivre la communication et des rencontrer et échanger avec les équipes qui vivent le changement au quotidien.

Maximiser la création de valeur et optimiser

Le tour de chauffe étant terminé, les réglages faits et les équipes opérationnelles, en général après 6 mois, la pleine utilisation des solutions dans le nouveau modèle opératoire, permet de dégager la performance financière et extra-financière visée. Cette phase est aussi une phase d'amélioration continue.

Dans mon prochain article je partagerai avec vous les grands facteurs-clé de succès, tout au long de ces 8 étapes, pour élaborer et exécuter la stratégie de digitalisation achats ou supply-chain.

Par Laurent Leschi, fondateur, et consultant en achats et supply chain, de Leb Management

Je m'abonne

Laurent Leschi, Leb Management

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Retour haut de page