En ce moment En ce moment

Publié par le | Mis à jour le

Je m'abonne
  • Imprimer

" Le sourcing est l'une de mes priorités stratégiques pour accélérer la création de valeur "

David Lapitz, directeur des achats et de la logistique du ClubMed

Entré au ClubMed en 2001, David Lapitz est directeur des achats et de la logistique depuis janvier 2018. Il encadre aujourd'hui une équipe de 60 personnes. "Nous venons de lancer une nouvelle organisation qui conserve des acheteurs géographiques tout en renforçant le rôle des acheteurs catégorie experts, explique-t-il. Les acheteurs géographiques sont proches des marchés pour en avoir une parfaite compréhension - anticipation, réaction aux tendances du marché, sourcing local et gestion de la supply chain - et les acheteurs catégorie Europe ont désormais un rôle mondial dans la coordination des bestpratices de leur famille d'achats, pour renforcer la tranversalité." Le sourcing est au coeur de la mission de cette équipe réorganisée. "C'est l'une de mes priorités stratégiques pour accélérer la création de valeur", souligne David Lapitz. Pour que les acheteurs puissent davantage se consacrer au sourcing, sa première action a été de communiquer une procédure d'achats fixant un seuil minimal pour leur intervention. "Le sourcing a deux objectifs, poursuit-il. Challenger les panels fournisseurs existants - il y a une dimension économique derrière cela - et aller chercher de l'innovation, ou au moins des éléments de différenciation pour notre offre."

Sourcing à l'international

Concernant le premier objectif, le directeur des achats et de la logistique invite à la prudence : "Il faut prendre en compte les délais d'acheminement, les contraintes douanières, le coût du changement de fournisseur, les risques qualité, les sujets de RSE et de respect des normes. Une approche globale est nécessaire pour un bon achat." Par ailleurs, il précise que "pour aller frapper à la porte d'un manufacturier à l'international, il faut avoir du volume afin de faire des économies d'échelle et d'intéresser l'industriel." à propos du second objectif, l'innovation, David Lapitz a une approche différente : "Il est intéressant d'être alimenté par ce qui se passe sur certains marchés. La Chine est par exemple un véritable laboratoire en matière d'évolutions technologiques et de nouvelles offres. Le Brésil est très moteur sur les questions environnementales." Pour renforcer cet axe prioritaire, des outils simples rassemblent les énergies et favorisent le partage au sein de l'équipe : un document définissant le périmètre des priorités de sourcing, un groupe Facebook pour poster et commenter les idées sourcées et un planning des principaux salons internationaux. "Au-delà de cet écosystème, il faut sensibiliser, animer en permanence et donner envie de consacrer du temps à cette activité", témoigne David Lapitz.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Luc Perrin

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet