En ce moment En ce moment

Publié par Aude Guesnon le | Mis à jour le

Je m'abonne
  • Imprimer

Sur quels volumes vous êtes vous engagés?

Auchan Retail, groupe Casino et Schiever se sont engagés, avec les acteurs de la filière, sur une durée a minima de trois ans et sur des volumes minimums garantis. Nous nous sommes engagés sur plusieurs dizaines de millions d'oeufs et prévu une phase de montée en charge, en fonction du succès remporté.

Comment avez-vous établi les prix d'achats?

En matière de fixation des prix, la démarche s'appuie sur un pacte de confiance intégrant l'ensemble des intervenants de la filière: éleveurs, fournisseurs d'aliments pour les poules, industriels et distributeurs. Nous avons prévu un mécanisme de révision semestrielle des prix qui part des coûts de production; de celui des éleveurs, en prenant en compte notamment l'ETAVI, mais aussi de l'évolution du coûts des transports, de l'évolution du prix de la pâte à papier (pour le packaging), etc. Nous partons des indicateurs spécifiques à chaque métier et y ajoutons des indicateurs propres, tels les amortissements des investissements spécifiques à la filière, les gains de productivité réalisés ensemble pour optimiser les coûts, etc. Ce qui est clef est la notion de ruissellement amont.

Avec qui avez-vous contractualisé? L'ensemble des acteurs?

Non. Pour des raisons liées au respect du droit de la concurrence nous n'avons signé qu'un contrat: avec l'industriel. En parallèle, celui-ci s'engage vis-à-vis des éleveurs à appliquer le même mécanisme de révision semestrielle de ses prix d'achat que celui convenu entre nous ce qui garantit le principe du ruissellement. Ce, pour une durée de 3 ans minimum, mais nous sommes dans une logique de pérennité.

Les acteurs de la filière ont-il consenti des investissements spécifiques pour répondre à votre cahier des charges? Et si oui, avez-vous contribué à financer leurs investissements?

Non, les capacités de production en place permettent d'assurer le lancement de la filière. mais, en fonction du développement des volumes, des investissements complémentaires pourront être envisagés.

Les produits seront donc les mêmes dans les trois circuits et proposés au même tarif aux consommateurs?

Le cahier des charges est commun et la chaîne de production commune entre Auchan, Casino et Schiever. Les produits, ainsi que le packaging, seront donc identiques, mais le branding sera différent. Chacun y apposera ses étiquettes. Quant au prix de vente consommateur, il sera défini dans chaque entité car nos enseignes sont indépendantes et chacune a sa propre politique commerciale.

Quelles sont les autres filières à venir?

Nous avons d'autres projets, sur d'autres produits agricoles, et nous communiquerons sur ces filières d'ici quelques semaines. Nous souhaitons développer ces filières sur l'ensemble des grandes catégories agricoles.

Ces filières d'approvisionnement préfigurent-elles, pour vous, le modèle de demain. Pourront-elles se développer sur d'autres produits que les produits agricoles?

Nous pensons que ce type de relation est l'avenir de la relation distributeurs/ industriels et que ce genre de produits répond à la demande des consommateurs. Ce type de filière ne représentera probablement pas 50% de la production d'ici à 3 ans, mais nous avons la conviction que nous allons dans le sens de l'histoire. C'est l'avenir pour les produits bruts et, pourquoi pas, demain, sur d'autres produits plus élaborés (qui sont, eux, traités directement par les organisations achats des enseignes mères d'Horizon).

Horizon est un ensemble de centrales d'achat "nouvelle génération" porté par Auchan Retail, groupe Casino, Dia, Metro et Schiever. L'objectif d'Horizon est de renouveler les pratiques commerciales entre distributeurs et fournisseurs et de développer des négociations de type collaboratif, équilibré et innovant au bénéfice de tous, consommateurs, agriculteurs, industriels et distributeurs.

Horizon comprend Horizon France qui intervient sur les négociations avec les grands fournisseurs de marques nationales (hors produits frais traditionnels agricoles ou de la pêche, hors PME, ETI et agriculteurs), les appels d'offres pour les frais généraux et Marques De Distributeur basiques non différenciantes et le développement de filières agricoles communes.

A l'international, Horizon International offre aux grands fournisseurs de marques des services internationaux en s'appuyant sur les implantations géographiques complémentaires de ses membres, accompagne les PME dans leur développement et lance des appels d'offres internationaux pour les frais généraux et de les Marques De Distributeur basiques non différenciantes de certains de ses membres.



Je m'abonne
no pic

Aude Guesnon

Rédactrice en chef de décision-achats.fr et de Décision Achats

Après avoir exercé plus de dix ans en tant que réactrice en presse quotidienne, j’ai voulu découvrir un autre pan du métier : je suis devenue secrétaire [...]...

Voir la fiche
Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet