En ce moment En ce moment

Interview du directeur achat de Bouygues Construction : "Les achats ne doivent pas manquer le train du numérique"

Publié par Anne-Sophie David le
Interview du directeur achat de Bouygues Construction : 'Les achats ne doivent pas manquer le train du numérique'

Je m'abonne
  • Imprimer

Vous avez également demandé à vos fournisseurs d'adopter la maquette numérique, dans quel but ?

Je suis convaincu, depuis un peu plus d'un an, que la direction des achats ne doit pas manquer le train de la maquette numérique, que l'automobile et d'autres secteurs industriels ont pris depuis longtemps. J'ai donc oeuvré à ce que la fonction achats soit représentée dans tous les groupes de travail qui réfléchissent sur les nouveaux concepts, outils ou procédures du Building Information Modeling (BIM). Nous demandons à nos fournisseurs de se familiariser avec ces outils afin qu'ils rentrent leurs offres et produits directement dans notre maquette numérique.
Le BIM va aussi nous aider à changer nos comportements en nous plaçant en amont de la réalisation des ouvrages et bâtiments, dès les phases de conception. Pour l'heure, nous avons démarré avec des éléments comme les portes et les fenêtres. J'espère que, dans deux ans, l'ensemble du bâtiment au niveau des familles d'achats aura pu être positionné. Notre objectif, en termes de valeur ajoutée achats, est de travailler avec les directions techniques sur des produits qui vont être de plus en plus standards. C'est nettement un tournant pour la fonction achats.

Ce type d'événement est-il aussi un moyen de mieux appréhender et gérer vos risques ?

Oui, car la gestion des risques est primordiale, pour le groupe. Il y a encore des efforts à faire, notamment pour diffuser plus largement la politique achats dans toutes les entités et unités opérationnelles du groupe. Éviter, par exemple, que des achats ne s'effectuent en solo sur des familles de produits parfaitement maîtrisées, aujourd'hui, par la fonction achats. Nos équipes "travaux", par exemple, doivent savoir qu'en travaillant avec tel ou tel bon fournisseur, le groupe s'évite des prises de risques importantes. Comme tout grand groupe, nous apprenons de nos erreurs, que nous transformons en forces, et non en faiblesses, pour avancer et optimiser encore davantage nos process achats.

La réduction du panel fournisseurs, qui n'est pas une fin en soi, doit faire refluer ces risques. Nous sommes donc de plus en plus attentifs, aussi bien à la qualité des produits, qu'à la solvabilité des fournisseurs et à leur degré de dépendance vis-à-vis de Bouygues Construction.

Bouygues Construction

Volume d'achats : 3 Md€ d'achats gérés par la filière en 2013 (50 % des dépenses du groupe BYCN)
Répartition du volume de dépenses :
65% en France et 35% international
Familles d'achats : 30 familles couvrant toutes les activités du groupe
Effectif : 350 collaborateurs dans 35 pays et 23 nationalités
Fournisseurs : + de 70 000 fournisseurs et sous-traitants à travers le monde.
Près de 2 400 sous-évaluations RSE en 2013

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet