Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Lean purchasing et excellence opérationnelle des achats

Publié par le
Lean purchasing et excellence opérationnelle des achats

Je m'abonne
  • Imprimer

Savoir imposer sa légitimité et son leadership

Le constat global est sans appel: la direction des achats n'est pas toujours considérée à la hauteur des enjeux qu'elle porte. Quelle est la perception des achats par les services de l'entreprise ? En général, en interviewant un service interne à propos des achats, nous entendons souvent : "Nous n'achetons pas cher, mais nous finissons toujours par payer plus à la fin", ou encore "ils ne connaissent pas nos métiers, nos contraintes et ils nous font perdre du temps..."

Quelle est la perception des services internes par les achats? "Nous arrivons toujours trop tardivement dans le processus achats..., on ne nous considère que comme des passeurs de commandes...": le constat n'est pas meilleur. Or, il est prouvé que plus le service achats intervient en amont du projet, plus il apportera de la valeur ajoutée (orientation de la solution retenue en optimisant le triptyque coût/qualité/délai +?service, réel pouvoir de négociation avec les fournisseurs,?etc.).

Pris séparément, les enjeux, les contraintes et les leviers des services de l'entreprise peuvent générer des frictions, des divergences. Mais si nous regardons plutôt le verre à moitié plein, le rapprochement entre les services ne peut qu'engendrer des opportunités de performance.

Cliquez sur le tableau pour qu'il s'affiche en entier.


Donner un sens et de la cohérence

Chaque service de l'entreprise peut individuellement, et avec le plus grand professionnalisme, prendre des initiatives, mais prises indépendamment, elles peuvent être improductives, car non coordonnées ou dissidentes. Seule une approche globale, de nature à intégrer l'ensemble des parties prenantes de la chaîne de valeur (au sein de l'entreprise mais également les clients et fournisseurs), donnera des résultats tangibles. Ainsi, en parlant le même langage, acheteurs et prescripteurs peuvent se réconcilier autour d'un même objectif commun : créer plus de valeur pour le client final.

Il s'agit de saisir une opportunité de formaliser une fois pour toutes les processus achats et les bonnes pratiques dans un référentiel société, de les uniformiser dans le cadre d'une structure internationale multisite ou multiculturelle, de faciliter l'intégration des nouveaux ou même de favoriser les passerelles avec les gens venant d'autres secteurs ou métiers de l'entreprise (par exemple un chef de projet industrialisation qui viendrait aux achats)

Les bénéfices d'une démarche lean purchasing

La mise en oeuvre d'une organisation achats en mode lean purchasing améliorera indéniablement la performance du service et sa productivité.

Au-delà des bénéfices quantitatifs (plus de savings), la cohérence et l'efficacité qui en résultent créent des synergies entre les services de l'entreprise, génèrent un grand confort de travail et donnent un sens et de l'intérêt à la fonction achats. Les relations avec les principaux fournisseurs s'établiront dans un cadre plus standardisé pour bâtir des relations partenariales sur le long terme. Ce n'est pas sans intérêt, car cela permettra également d'aller chercher une bien meilleure productivité et de profiter plus facilement des innovations des fournisseurs.

Finalement, le lean purchasing consiste à éliminer les non-valeurs ajoutées en revisitant la chaîne de valeur et en concentrant ses ressources sur les actions à forte valeur ajoutée pour le service achats. Il a aussi pour vertu de professionnaliser le métier de l'acheteur en instaurant des processus solides et répétables qui aboutissent à une certification de type "green/black belt". Cette maturité nouvelle (processus, formalisme, maîtrise des sujets) participe activement à la légitimité et à la reconnaissance de la fonction achat dans l'entreprise.

Pour aller plus loin, vous pouvez lire l'article suivant: Performance achats: faites bonne mesure!

Je m'abonne

Par Philippe Lame et David Brechet

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles