En ce moment En ce moment

Publié par le | Mis à jour le
© © Marc BERTRAND

Je m'abonne
  • Imprimer

Diriez-vous que les qualités humaines comptent plus que les compétences techniques dans ce métier ?

Les compétences et l'expertise sont nécessaires, elles constituent la base. Mais sans qualités humaines, on ne va pas très loin. Je crois beaucoup à l'intelligence émotionnelle, tant individuelle que collective. L'humain est au coeur de mes préoccupations. Le projet EMA a été humainement extraordinaire. Nous avons été jusqu'à 100 personnes impliquées sur le projet, parmi lesquels des représentants des directions métiers, des contrôleurs de gestion, des comptables, des juristes, des acheteurs, etc. Certains se connaissaient, mais n'avaient jamais travaillé ensemble. Pourtant nous avons réussi à bâtir ensemble un projet qui a contribué à professionnaliser les achats groupe. Cette âme est restée à la direction achats de Covéa. D'ailleurs, lorsque je suis en phase de recrutement, avant même de regarder les compétences achats, c'est la personnalité et l'ouverture d'esprit du candidat qui m'intéressent. Un collaborateur peut être amené à changer trois fois de métier en quatre ans chez nous, car il a la possibilité de changer de spécialité. Nous avons par exemple des acheteurs qui sont passés sur la partie risque fournisseur. Mon N-1 a été tour à tour responsable achats informatiques pour GMF, puis responsable achats globaux GMF, et aujourd'hui il pilote le pôle métier achats de Covéa.

Comment se profile l'avenir proche, quels seront les prochains défis à relever ?

J'ai une vingtaine de projets en cours au sein de la DAC, dont la mise en catalogue d'un maximum de prestations, car c'est un axe de développement important afin d'apporter plus de fluidité aux métiers. Mais également des projets faisant entrer des innovations technologiques pour les achats, autour du sourcing ou de l'aide à nos clients internes par exemple. L'agenda de la DAC est donc bien rempli. Mais la prochaine étape majeure se fera au niveau groupe avec la mise en place d'un statut commun et d'une seule règle groupe. Cela donnera lieu à un nouveau Comex plus réduit. En septembre, nous aurons la présentation de la stratégie Covéa co-construite avec des personnes du groupe et le nouveau Comex .

Il y a également un très important projet de transformation à venir, le projet ECLA dont l'objectif principal est, en s'appuyant sur Salesforce, de revoir l'ensemble du parcours client et les aspects front office pour pouvoir capitaliser sur le groupe tout en tirant profit de ses particularités. Dans ce contexte, il incombe à la fonction achats d'accompagner la transformation de l'entreprise. Ces changements en interne vont fortement impacter les achats. En 2017, nous avons enregistré 20 000 demandes achats pour 1 300 utilisateurs internes. Avec les importantes modifications d'organigramme à venir en septembre, nos utilisateurs vont changer, certains vont changer de poste. Il faudra alors bien nous faire connaître et nous positionner en business partners au quotidien. Parallèlement, nous allons poursuivre la professionnalisation et la montée en puissance de la direction achats. L'objectif ultime serait qu'on puisse entrer au P & L du groupe Covéa et qu'on puisse faire des inputs. C'est ambitieux, mais pas impossible.

Biographie de Sylvie Noël

Après 7 ans chez Capgemini, Sylvie Noël a intégré la Maif en tant que directrice achats avec pour mission de structurer le service de A à Z. Elle a poursuivi ensuite sa carrière dans l'univers du conseil, et c'est d'abord en qualité de consultante extérieure qu'elle mène un audit de la fonction achats de Covéa et est venue à piloter le projet EMA, ensemble pour mieux acheter, en 2011. En juillet 2012, la direction achats groupe a été créée et Covéa lui en confie les rênes. Depuis, elle n'a eu de cesse de faire grandir la fonction en plaçant l'humain au coeur de ses préoccupations.Sylvie Noël est également présidente de l'ADRA qui compte plus de 110 membres.

Fiche entreprise Covéa

Activité : Assurance

Marques : Maaf, MMA, GMF

Effectifs : 26 000 dont 22 000 en France

Effectifs achats : environ 50

Résultats nets part du groupe 2017 : 818 m€

Volume d'achats 2017 :

Indirects 1 Md€

Directs 1,2 Md€

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet