En ce moment En ce moment

Achats et finance en 2015: une relation d'interdépendance

Publié par Charles Cohen le

Je m'abonne
  • Imprimer

Savings: l'impossible dialogue ?

Pour les entreprises industrielles - même peu tournées vers l'international-, reste un autre sujet de collaboration essentiel: le contrôle de la volatilité des prix des matières premières. " Voilà un chantier stratégique que financiers et acheteurs peuvent investir ensemble -via l'analyse fine et quotidienne des évolutions de tels coûts- pour mieux démontrer en interne leur rôle respectif de business partner ", souligne Romain Daumont. D'autant que l'un des points d'achoppement récurrents entre acheteurs et financiers porte précisément sur l'évaluation même des savings! Et pour cause: " Il n'existe pas de méthode de calcul des gains achats faisant l'unanimité entre acheteurs et financiers. Résultat: les seconds reprochent souvent aux premiers de ne pas retrouver le montant d'économies déclaré dans les comptes d'exploitation ", constate Pierre Rougier, associé du cabinet Kepler. Il est donc nécessaire qu'ils adoptent un langage commun pour établir des indicateurs de mesure consensuels. " Les directions financières doivent perfectionner leurs modèles d'analyse de la valeur et de mesure des savings afin que la contribution réelle des achats à la performance de l'entreprise soit évaluée à sa juste mesure ", estime Erwan Clorennec, directeur associé d'Axys Consultants.

Lire la suite en page 4: L'avenir: collaborer sur les sujets extra-financiers

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet