En ce moment En ce moment

Trophées Décision Achats / CNA - Les lauréats de la catégorie "RSE"

Publié par le | Mis à jour le
Trophées Décision Achats / CNA - Les lauréats de la catégorie 'RSE'

Les directions achats de la Total, Sodexo et EDF ont été distinguées lors des Trophées Décision Achats / CNA dans la catégorie "RSE". Félicitations à elles !

Je m'abonne
  • Imprimer

Le 1er prix de la catégorie RSE, proposée dans le cadre des Trophées Décision Achats / CNA, a été décerné à Total pour sa démarche en faveur de ses fournisseurs PME que le groupe accompagne afin de les aider à devenir des ETI

Contexte: Présent dans 130 pays dans le monde Total travaille avec plus de 100 000 fournisseurs, pour une dépense achats (2019) qui s'élève à 27 milliards d'euros. La croissance de ces petites entreprises est un enjeu important pour le groupe. Parmi celles qui travaillent pour Total, certaines ont un fort potentiel de développement.

Objectif: Afin de soutenir ses PME dans leur croissance, Total Global Procurement - entité en charge des achats du groupe - et Total Développement Régional ont lancé de "Total Pool PME", un programme destiné à accompagner chaque année 10 PME dans leur développement.

Projet: Total a décidé de sélectionner chaque année 10 PME parmi ses fournisseurs. Les acheteurs parrainent dans un premier temps leurs PME candidates via une campagne de candidature et indiquent les raisons de leurs choix. Un jury de sélection composé notamment du directeur achats, de la directrice de Total Développement Régional et de représentant des branches opérationnelles sélectionne les 10 finalistes. Elles bénéficient pendant un an d'un programme d'accompagnement composé de trois volets : - Accompagnement à l'international (hébergement de VIE dans nos filiales, accompagnement à des missions d'affaire à l'étranger) - Accompagnement des dirigeants (accès à certaines formations de notre catalogue) - Mise en relation (speed-meetings avec fournisseurs invités lors du Suppliers Day, parrainage auprès d'autres grands comptes via un partenariat avec l'association Pacte PME) La première étape de ce programme a été l'embarquement des équipes afin de collecter un maximum de candidatures puis la sélection des 10 lauréats 2019. Le programme s'est ensuite appliqué avec des temps forts comme le Suppliers Day : journée pendant laquelle Total invite ses principaux fournisseurs et à l'occasion de laquelle les PME Lauréates ont pu rencontrer certains de ces grands groupes lors de speed-meetings organisés par Total. Les PME du Pool bénéficient de l'ensemble de ce programme à titre gratuit, Total prenant à sa charge l'intégralité des coûts associés

Résultats: Plus de 20 personnes formées sur 4 modules (11 jours de formation en tout). Près de 30 mises en relation auprès d'autres grands comptes, certaines ayant débouché sur des procédures de référencement chez ces grands groupes. Aides à la participation à 4 missions d'affaires à l'international (exposition sur des salons, rencontres avec nos partenaires) et hébergement d'un VIE dans l'une des filiales de Total.


Le prix argent a été décerné à Sodexo

Sa bonne recette: multiplier les petits pains en bio et en local, tout privilégiant de l'insertion

Contexte: La RSE fait partie intégrante du socle de la politique achat de Sodexo, guidée par quatre engagements : l'exigence, la proximité, l'expertise et la responsabilité. C'est pourquoi le Groupe a initié une démarche d'achats inclusifs : PME/TPE, ancrage territorial et approvisionnements de proximité, économie sociale et solidaire, ESAT. A l'origine du projet, Sodexo était à la recherche d'une solution innovante, différenciante et porteuse de valeurs pour fournir du pain aux 320 écoles de Marseille.

Projet: Sodexo s'est rapproché en 2003 d'une boulangerie solidaire locale: l'association Pain & Partage (P&P) qui assure une production de pains à destination des acteurs de la restauration collective. En 2011, le besoin de Sodexo a évolué car l'entreprise devait mettre en place du pain BIO sur les écoles de la Ville. Le Groupe a accompagnés P&P pour la création de sa gamme bio : accompagnement économique pendant la période de transition accompagnement stratégique, sur leur proposition de valeur et les a encouragés à mettre en avant la filière locale dans son ensemble, du champ à l'assiette. P&P a fait le choix de passer quelques années plus tard en 100 % BIO avec de la farine et des blés locaux. Le projet a été mené en interne, en mode agile. Après Marseille en 2011, Bordeaux en 2018, Sodexo travaille sur l'extension de son partenariat avec P&P sur de nouvelles villes : Paris, Nice, Toulouse, Montpellier.

Résultats: En 2019, 2 469 126 petits pains de 50 g ainsi produits et consommés dans les écoles. Si l'on mesure le nombre de pains achetés, convertis en farine, donc en blé, donc en hesctares de culture locale, cela équivaut à 70ha Nombre d'heures d'insertion générées : 24 100 heures. Nombre d'emplois créés chez P&P : 15.

Le prix bronze a été décerné à EDF

Donner une seconde vie à tous les vêtements de travail

Contexte: EDF achète environ 600 000 vêtements de travail par an, équivalent à 600 tonnes de potentiels déchets textile. L'industrie du textile est polluante, la 2e industrie émettrice de CO2 au monde et consommatrice de ressource en eau. Par ailleurs, les conditions de travail des ouvriers du textile peuvent être très précaires. L'impact RSE de l'achat de VT est donc un vrai enjeu pour EDF qui ne disposait d'aucune solution de retraitement de ses VT après utilisation.

Projet: La direction achat du Groupe a conçu le projet ICOVET (Innovation Collaborative dans le Vêtement de Travail), qui avait pour objectif d'analyser, sous un angle principalement RSE, le cycle de vie du VT (de la matière première au traitement de fin de vie). Avec la participation d'interlocuteurs de tout horizon (universitaire, tisseur, confectionneur, grand donneur d'ordre,...), celui-ci a permis de faire émerger différentes pistes d'optimisation du cycle de vie et des solutions pour le traitement de fin de vie des VT. EDF a sollicité une PME locale qui confectionne des VT, afin de co-construire un contrat cadre de traitement de fin de vie des VT. Il propose 5 types de solutions différentes, dont une grande partie des prestations est effectuée par le secteur protégé de proximité : 1- Don : dépersonnaliser le VT pour pouvoir le donner à des associations 2- Seconde vie : Réutiliser des polos pour refaire un polo ou tee-shirt 3- Upcycling : Transformer le VT en autre produit (par exemple : pochette d'ordinateur) 4- Effilochage : Effilocher les VT pour en faire de l'isolant pour bâtiment 5- Valorisation énergétique : incinérer le VT ou des résidus, et récupérer l'énergie produit. Ce projet a plusieurs objectifs recherchés : valoriser le VT à 100%, que ce soit la matière textile ou les points durs (fermeture éclair, bouton,...), pour ne plus avoir de déchets ; proposer une solution pour tout type de VT ; favoriser l'usage des entreprises du secteur protégé de proximité; capter les solutions innovantes et récupérer les gisements "dormants" pour valorisation.

Résultats: Le contrat cadre est actif depuis le 1er janvier 2020. Les résultats seront analysés selon le nombre de commandite, le pourcentage de sujets ayant utilisé les solutions les plus RSE, la qualité des produits transformés et les nouvelles solutions mises en place.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

la rédaction

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet