En ce moment En ce moment

[Billet d'humour] Eh oui, "être acheteur, c'est un métier"

Publié par le - mis à jour à
[Billet d'humour] Eh oui, 'être acheteur, c'est un métier'
© ©complize | m.martins - stock.adobe.com

Alors oui, chez les Montalembert, il y a des sujets avec lesquels on ne plaisante pas. Le travail forcé, c'est une réalité. Avec la Covid, les travailleurs précaires vont en baver encore plus dans leurs "ateliers de misère" et autres "sweatshops".

Je m'abonne
  • Imprimer

Comme chez les Montalembert, il y a des sujets avec lesquels on ne plaisante pas, nous avons décidé de nous faire (enfin) un petit week-end en famille... Et pas n'importe où, les amis ! Nous sommes partis en Bretagne, dans la pittoresque commune de Josselin qui borde le canal de Nantes, à Brest. Un lieu historique adorable! Entre deux promenades en vélo, nous avons dégusté un petit rôti à l'ail des familles. Le matin, nous sirotions tranquillement un chocolat chaud sous une tonnelle en fer forgé qui datait des années 30. Elle est pas belle, la vie chez les Montalembert?

Euh... Tout cela a l'air vraiment idyllique, n'est-ce pas ... Mais pourquoi est-ce que je vous parle de ça ?

Retour sur image : déjà, le canal de Nantes, à Brest, n'a pas coûté grand-chose à l'époque, vu qu'il a été construit par des forçats qui ont déplacé en terre l'équivalent d'une grande pyramide égyptienne. Ça, au moins, c'était de la main-d'oeuvre pas chère et efficace ! Pour l'ail épluché, les 2/3 de la consommation mondiale proviennent de Chine: certaines ONG prétendent même que ce sont des prisonniers qui l'épluchent gracieusement avec leurs petites mimines, quitte à en perdre les ongles et la santé. De mauvais coucheurs, sans doute.

Pour le chocolat chaud, ce n'est guère mieux : la situation du travail des enfants dans la filière du cacao était telle que, sous la pression de l'Organisation Internationale du Travail, un protocole particulier (dit "Harkin-Engel") a été signé en 2001. Quant au bel acier russe de notre tonnelle des années 30, il avait sans doute été produit grâce à l'"ordre opérationnel n°00447" du NKVD, qui a condamné des centaines de milliers de personnes soit à être fusillées, soit à partir travailler dans des goulags.

Alors, forcément, quand la famille a compris ça, on a tous voulu repartir. J'ai mis le pied sur le champignon. Elle fonctionne très bien, cette voiture hybride : le cobalt des batteries, exploité dans un des pays les plus pauvres de la planète (la République Démocratique du Congo) fait merveille !

Alors oui, chez les Montalembert, il y a des sujets avec lesquels on ne plaisante pas, et sur lesquels on perd un peu notre sens de l'humour. Le travail forcé, c'est une réalité. Avec la Covid, les travailleurs précaires vont en baver encore plus dans leurs "ateliers de misère" et autres "sweatshops". Amis acheteurs : il vaut mieux être précautionneux que de se rendre compte un peu trop tard de ce à quoi on aura contribué. Et là, une fois n'est pas coutume, ce n'est pas une plaisanterie.

Par Firmin de Montalembert.... un directeur achats Groupe anonyme, qui dissimule généralement son espièglerie sous un masque de grand sérieux - Pour lire ses autres chroniques: cliquer ici

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Firmin de Montalembert

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet