Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

ManoMano professionnalise ses achats

Publié par Audrey Fréel le - mis à jour à
ManoMano professionnalise ses achats

Création d'un service achats, mise en place d'une politique d'achats responsables, publication d'une charte fournisseurs... L'entreprise française d'e-commerce ManoMano, spécialisée dans le bricolage et le jardinage, est en pleine structuration de ses achats.

Je m'abonne
  • Imprimer

Moins de dix ans après sa création, ManoMano s'est fait une place sur le marché digital du bricolage et du jardinage en Europe. L'entreprise française d'e-commerce recense aujourd'hui 1000 salariés, répartis en France et en Espagne. Elle vend ses produits (plus de 16 millions de références) dans six marchés : France, Belgique, Espagne, Italie, Allemagne et Royaume-Uni.

"Nous ne produisons aucun des produits que nous commercialisons et nous ne possédons pas de marques en propre", souligne Lucie Pourquier, responsable développement durable chez ManoMano. Côté achats, ManoMano achète essentiellement des prestations marketing et digitales, des technologies, des opérations RH ainsi que des activités logistiques et liées au service client.

Jusqu'alors, les achats de l'entreprise étaient réalisés de façon décentralisée, par les responsables des différents départements de ManoMano. "Nous souhaitons créer un service achat dans le courant de l'année. Nous sommes actuellement en recrutement", informe Lucie Pourquier. Objectif : professionnaliser les achats de l'entreprise et poursuivre la politique d'achats responsables, officiellement lancée début 2022. "Nous avons travaillé avec un cabinet de conseil sur cette stratégie d'achats responsables. Elle doit désormais être structurée au sein de notre futur service achats", explique Lucie Pourquier.

Sept principes clés

Dans ce cadre, ManoMano a notamment publiée en début d'année une charte d'achats responsables reposant sur sept principes :

  1. Gouvernance et relations durables
  2. Loyauté des pratiques et éthique des affaires
  3. Achats responsables
  4. Impacts environnementaux
  5. Droits de l'homme, santé et conditions de travail
  6. Développement local et communautés
  7. Protection des données

"Nous avons identifié les risques RSE associés aux gros montants d'achats dans chaque département", souligne Lucie Pourquier. L'objectif de cette charte est d'embarquer les acheteurs et fournisseurs vers des pratiques plus durables. "Cette charte n'est, pour le moment, pas contraignante pour nos fournisseurs car l'idée est que nos équipes s'imprègnent d'abord de ces thématiques pour ensuite les diffuser vers nos partenaires. Elle sert de base de dialogue", détaille la responsable développement durable.

ManoMano planche également sur un code de conduite pour mettre en oeuvre ses principes d'achats responsables chez ses fournisseurs. "Dans le futur, nous pourrons mettre en place des outils plus contraignants, notamment pour systématiser les critères RSE dans les appels d'offres", indique Lucie Pourquier.

ManoMano s'associe à Isahit

ManoMano a récemment conclu un partenariat avec Isahit, une plateforme éthique française de labellisation de données, pour l'achat de certaines prestations de service client en outsourcing à Madagascar. Isahit propose du travail et des formations à des femmes issues de pays socio-économiquement fragilisés.

L'objectif étant qu'elles puissent financer leurs projets professionnels, études ou projets entrepreneuriaux et gagner en compétences digitales. "En 2021, une dizaine de femmes a travaillé avec nous pour notre service client", relate Lucie Pourquier.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande