En ce moment En ce moment

Comment combattre le "syndrome de l'imposteur"

Publié par le

"Tu n'as rien à faire ici", "Tu es un tricheur", "Ce n'est qu'une question de temps avant que chacun s'en aperçoive": telle est la petite voix du syndrome de l'imposteur. Les personnes qui en sont atteintes pensent que leurs réalisations ne sont pas dues à leur mérite, mais uniquement à la chance.

Je m'abonne
  • Imprimer
7 astuces à essayer dès aujourd'hui

Conservez trace de vos succès

Chaque fois que vous recevez un e-mail disant "Beau travail!" et que votre manager mentionne les bons résultats de vos efforts, notez-le ou archivez-le dans un dossier spécifique. Dès que la petite voix dans votre tête commence à vous dire que vous n'êtes bon à rien, ouvrez ce dossier et souvenez-vous de quoi vous êtes capable.

Changez la perception de vos échecs

Souvenez-vous qu'un travail bien fait et un projet réussi est le plus souvent le résultat d'un long processus, au cours duquel on s'est trompé, on a essayé autre chose, on s'est trompé de nouveau avant de finalement trouver ce qui fonctionne. Un des grands avantages qu'on les "experts" dans un domaine quelconque est qu'ils ont compris cela et que toute leur expérience passée leur a montré tout ce qu'il ne faut pas faire.

Encouragez les membres de votre équipe

Lorsqu'un collègue vous sort d'un mauvais pas ou vous permet d'avancer dans votre travail, dites- le lui. Managers, n'oubliez jamais d'émettre des avis positifs sur les membres de votre équipe à chaque fois que l'occasion se présente. Informez-les que leur contribution compte pour vous et que vous êtes conscient de leurs résultats, si possible chiffres à l'appui.

Modifiez votre attitude pour améliorer votre confiance en vous

Votre comportement, vos gestes et attitudes, déterminent la façon dont vous êtes perçu par votre entourage, mais ont aussi un profond impact sur la façon dont vous vous percevez vous-même. Un changement d'attitude corporelle pendant quelques minutes peut suffire à modifier votre mental et à vous rendre plus confiant en vous-même, et moins vulnérable à la spirale du dénigrement.

Ne cessez pas d'apprendre et de renforcer vos atouts

Reconnaître vos points forts et les renforcer en acquérant régulièrement de nouvelles compétences non seulement augmentera la confiance que vous avez en vous, mais vous apportera de nouvelles connaissances. Lorsque celles-ci prouveront leur utilité dans votre job, vous constaterez une nouvelle fois que vous apportez une vraie valeur à votre équipe.

Examinez comment vos collègues gèrent leurs erreurs

Personne n'est parfait, et même les collègues que vous estimez le plus font des erreurs de temps en temps. Examinez comment ils gèrent ces situations pour vous rappeler que chacun a toujours besoin d'apprendre, quelle que soit sa qualification, et récupérez du même coup de meilleures façons de gérer vos propres erreurs.

Demandez de l'aide

Au lieu de vous comparer constamment à vos collègues, demandez leur aide et conseils. Si possible, rapprochez-vous d'une personne que vous admirez afin qu'elle vous serve de mentor. Elle vous apprendra comment elle a progressé et a acquis sa propre confiance en soi.

>> À lire aussi: "Conflits: 4 attitudes qui mettent le feu aux poudres"

Andrew Filev, CEO de Wrike

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

RH

Par La rédaction

Les affaires comme la mode ne laissent rien au hasard. Outfittery, spécialiste du shopping assisté pour homme, proposera donc chaque mois sa [...]

RH

Par Viviane STULZ, membre fondateur du syndicat d'avocats en droit social, AvoSial

Le congé de proche aidant permet à un salarié de suspendre son activité professionnelle sans conséquences sur son emploi, afin d'aider un proche [...]