En ce moment En ce moment

Réseaux sociaux : 32 % des recruteurs français excluent les candidats ayant des détails gênants sur leur profil

Publié par Charles Cohen le - mis à jour à
Réseaux sociaux : 32 % des recruteurs français excluent les candidats ayant des détails gênants sur leur profil

Selon une enquête de Robert Half, les recruteurs européens réagissent différemment face à un détail gênant apparaissant sur le profil d'un candidat sur un réseau social, privilégiant son exclusion avec ou sans explication.

Je m'abonne
  • Imprimer

Comment réagissez-vous face à un détail gênant apparaissant dans le profil Facebook ou autre réseau social d'un candidat ? Telle est la question qui a été posée par le cabinet de recrutement Robert Half à un peu plus de 2 000 responsables européens. Résultat : la majeure partie préfère s’accorder un temps de la réflexion ; le candidat sera interrogé par le recruteur qui décidera ensuite.

Ce comportement prévaut en République Tchèque (67 %), en Suisse (58 %) et en Autriche (50 %).
En France, 32 % des recruteurs décident d’exclure le candidat du process de recrutement (avec ou sans explication).

Une décision d’exclusion avec explication préalable au candidat prévaut en Italie (32 %), aux Pays-Bas (26 %) ainsi qu’en Belgique (24 %). Une exclusion pure et simple du process de recrutement, sans explication, se produit surtout au Luxembourg (15 %) et en Allemagne (11 %). Enfin, certains recruteurs déclarent n’accorder aucune importance à ce type d’information. Ils se trouvent en majorité au Luxembourg (41 %), en France (30 %) et en Belgique (29 %).

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

RH

Par Charlotte Moronval de la revue Lexbase Social

En cette période de crise sanitaire, le télétravail est devenu la règle pour l'ensemble des activités qui le permettent. Cette nouvelle organisation [...]