En ce moment En ce moment

Malgré la crise, le marché du recrutement des métiers de la supply chain est resté stable en 2020

Publié par le - mis à jour à
Malgré la crise, le marché du recrutement des métiers de la supply chain est resté stable en 2020
© Gaj Rudolf

Sur l'ensemble de l'année, le CDI a perdu 1,5 point par rapport à l'année précédente, au profit du CDD qui, lui, gagne + 2,25 points. L'intérim est resté quasiment au même niveau.

Je m'abonne
  • Imprimer

Globalement le marché du recrutement dans la supply chain est resté stable en 2020, constate Fed Supply, qui vient de publier son baromètre annuel des recrutements en 2020. Sur l'ensemble de l'année, le CDI a perdu 1,5 point par rapport à l'année précédente, au profit du CDD qui, lui, gagne + 2,25 points. L'intérim est resté quasiment au même niveau. La création de postes en CDI a légèrement progressé, tandis que les embauches pour accroissement d'activité et pour remplacement ont baissé très légèrement.

Baromètre des motifs d'embauche 2020, métier de la supply chain:


Création de postes en CDI

Bonne nouvelle pour le secteur de la supply chain en 2020. Les créations de postes en CDI sont en augmentation linéaire sur l'année complète. Après une légère baisse de 2 points au second trimestre, marqué par le début de la crise sanitaire et ayant favorisé d'autres types de contrats (abordés ci-dessous), les créations de postes en CDI sont reparties de plus belle pour dépasser les 30% lors du dernier semestre.


Accroissement d'activité

Secteur très actif depuis le début de la crise sanitaire, la supply chain a connu cette année des périodes d'accroissement d'activité ayant pour conséquence l'évolution des recrutements pour ce motif. Si les contrats en CDD, du fait d'un surcroît d'activité, sont restés stables la majeure partie de l'année (+1 point), l'évolution des recrutements en intérim est intéressante à observer. En effet, l'indice a gagné 6 points entre le T1 et le T2 2020, période coïncidant avec le premier confinement vécu en France.

"Durant le premier confinement, on observe que les créations de postes en CDI sont en baisse. Cela s'explique notamment par la nouveauté de cette crise qui a favorisé les embauches en contrats temporaires pour pallier les besoins urgents de profils en logistique, dans le secteur de l'alimentaire notamment. La crise se prolongeant, ce besoin est devenu pérenne et les entreprises favorisent à nouveau les contrats longs, principalement dans l'e-commerce et la distribution", précise Romain Devrièse, directeur associé du cabinet Fed Supply.


Remplacement des collaborateurs

Du côté des contrats ayant pour motif le remplacement de collaborateurs, la situation inverse s'observe, notamment pour les contrats en CDI. La crise sanitaire fragilisant le marché de l'emploi, les salariés ont été moins enclins à quitter un poste en CDI. "La crise a transformé les attentes des candidats. Ils sont en effet plus attentistes, la mobilité professionnelle étant vue comme un risque plus élevé en période de pandémie. Les remplacements en CDI sont en baisse car la mobilité est réduite depuis le début de la crise sanitaire", observe Romain Devrièse.



*Baromètre annuel des recrutements de Fed Supply, cabinet de recrutement dédié aux métiers de la logistique, des achats, de l'import-export, de la relation clients et de l'administration des ventes (ADV). Ce baromètre recense les missions confiées à Fed Supply à Paris et en régions sur le plan des motifs d'embauche et des types de contrats. Il renseigne ainsi sur le comportement des entreprises en matière d'emploien2020en comparaison avec l'année précédente.


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

la rédaction

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet