Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

1994-2014 : l'environnement de travail se recompose

Publié par le
1994-2014 : l'environnement de travail se recompose

Je m'abonne
  • Imprimer

L'aménagement comme vitrine

Dans une entreprise désormais plus ouverte à l'intérieur mais également sur l'extérieur, l'aménagement des espaces de travail devient un enjeu de communication : il donne la première image, parfois déterminante, de l'entreprise. " Prendre soin de l'image qui peut se dégager des espaces intérieurs est devenu un enjeu vis-à-vis des salariés et des visiteurs. C'est même parfois un élément de la stratégie de recrutement de l'entreprise, constate Michael Fenker. Chez Google, par exemple, l'aménagement envoie un signal : celui d'un univers sans stress, qui accorde une place à l'amusement et à l'innovation. " Plus généralement, on observe un rapprochement de l'aménagement des espaces de travail avec l'univers de la maison. Pour que les salariés se sentent au bureau comme chez eux, l'environnement de travail se veut confortable et douillet. En l'espace de deux décennies, la frontière entre les sphères privée et professionnelle n'est jamais devenue aussi mince.

Un environnement de travail à maîtriser

Avec l'évolution du management et tous les moyens que les entreprises mettent à la disposition de leurs salariés, chacun peut désormais se composer un ­environnement de travail à sa mesure. Possibilité de consulter ses mails n'importe où et à toute heure, conciergerie pour récupérer ses courses ou déposer ses vêtements au pressing, révision ou lavage de sa voiture dans le parking, garde d'enfants à deux pas... Les limites spatiales et temporelles de l'entreprise d'autrefois ont volé en éclats. " Les services aux salariés s'intègrent dans une logique économique entre le collaborateur et son entreprise, qui est celle de l'autonomisation du travail, décrit Michael Fenker. L'entreprise définit des objectifs, des résultats qu'elle attend de ses salariés, mais elle se préoccupe moins qu'avant des moyens. " Une tendance portée par l'essor de la mobilité des collaborateurs et par quelques entreprises emblématiques. Au milieu des années quatre-vingt-dix, Andersen Consulting propose à ses salariés des bureaux interchangeables mis à leur disposition à la demande partout dans le monde. Pour Michael Fenker, " un rapport d'entrepreneuriat s'est instauré à l'intérieur même des entreprises : chacun doit désormais avoir l'intelligence et les compétences nécessaires pour maîtriser son propre environnement de travail. "


Je m'abonne

Jean-Philippe Arrouët

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles