En ce moment En ce moment

Un virage à 180° pour les outils technologiques des Achats

Publié par Mathieu Neu le

Je m'abonne
  • Imprimer

Priorité aux outils prédictifs et à la blockchain

Avec les offres innovantes qui se développent à l'heure actuelle, "on parle de plus en plus de Predictive Procurement", indique Jean-Philippe Clair. "Il s'agit là d'une tendance lourde. La recommandation prédictive est basée sur le scoring, les évaluations fournisseurs, la prise en compte d'informations internes et externes, en croisant du savoir-faire avec des données marchés, tierces. Ces outils seront peut-être les plus rapides à être adoptés." La vision interne de l'organisation des achats en ressort nettement améliorée. "Il est particulièrement intéressant de disposer d'un outil capable de dire quel référence de produit doit être acheté à un horizon de tant de jours, pour répondre pleinement à ses besoins", ajoute-t-il. "C'est un formidable moyen d'anticiper tout ce qui est répétitif, automatique", confirme Thomas Gayet.

Pour Luc Mathiot, "le paiement est également au coeur des premières révolutions que connaissent les achats. Rapidement, des solutions de paiement innovantes seront intégrées dans les logiciels, ce qui apportera un gain d'agilité non négligeable. Elles sont déjà en train de se mettre en place." La société Finexkap, par exemple, propose des solutions de financement, avec différents taux en fonction des montants achetés, des types de factures. On peut ainsi demander le paiement d'une facture. "Dans l'interface, un simple bouton permettra d'être financé. Finexkap apporte le financement, paye les factures et améliore ainsi la trésorerie de la société", poursuit-il.

La blockchain, essentielle pour la signature de contrats, les échanges de paiements, est également au coeur des débats au sein des directions achats. "C'est tout à fait compréhensible", estime Luc Mathiot. "Elle permet d'obtenir facilement l'intégralité des échanges, la dernière version des contrats, l'ensemble de l'historique correspondant, le tout très rapidement et de manière infalsifiable. L'original signé devient le seul document existant faisant foi, partagé à tout instant par toutes les parties prenantes. Quand le contrat évolue, les données évoluent également."

"L'enjeu est fort, car elle implique que les banques et les autres intermédiaires ne feront plus partie du circuit. Même si les gains espérés autour de la blockchain ne sont pas encore très bien quantifiés, c'est une innovation notable qui va se répandre rapidement", estime Thomas Gayet.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

IT / Digital

Par Fanny Perrin D'Arloz

Après le déploiement d'une direction des achats, le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes a choisi de se doter d'un progiciel e-achat pour homogénéiser [...]