Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Verdissez la gestion de votre parc informatique

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

Bonnes pratiques et solutions

Tout l'écosystème IT est concerné par la nécessité de mettre en oeuvre une gestion durable: les postes de travail fixes et mobiles, la téléphonie, l'impression, les réseaux, la salle informatique, les logiciels, etc. La première étape consiste à mener un audit, en dressant l'inventaire des équipements mais aussi des pratiques en vigueur dans l'entreprise, afin de sensibiliser le ­personnel pour qu'il les corrige, le cas échéant.

Il s'agit ensuite de remplacer les machines et les ­appareils par d'autres, moins gourmands en énergie et conçus dans le cadre de politiques environnementales transparentes et vertueuses. Les acheteurs pourront privilégier les offres et les services de constructeurs qui sont déjà engagés dans une telle démarche, tels Ricoh, Canon, Epson, Kyocera ou Lexmark, tous partenaires de Conibi.

Ce consortium collecte non seulement les consommables (cartouches d'encre), mais aussi les DEEE (déchets d'équipements électriques et électroniques), les piles et accumulateurs, les ampoules et autres tubes fluorescents. Les acheteurs doivent également conduire une véritable analyse, au-delà des prix affichés et des performances, en comparant les coûts de fonctionnement et de maintenance jusqu'à la fin de vie du matériel ou jusqu'au terme du contrat de location.

Une autre phase passe par la mise en oeuvre d'un logiciel de gestion de l'informatique, alliant optimisation des process et développement durable. Plusieurs solutions existent, à l'image de ServOnOff, édité par GaiaHumaine, dont la principale fonctionnalité est de planifier l'arrêt et le redémarrage des ordinateurs. Cette solution intègre également la prise en charge de la programmation des opérations de maintenance et de mise à jour, et dispose d'indicateurs de mesure de la consommation du parc.

Édité par PCI, Gimi Green-IT offre quant à lui la possibilité de réaliser des diagnostics de consommation, d'intervenir sur les comportements en programmant l'extinction et en optimisant la mise en veille des unités centrales et des écrans, d'agir sur les composants en réglant la luminosité et en régulant la fréquence du processeur au plus près des besoins des utilisateurs. Une version gratuite permet de réaliser un diagnostic partiel de la consommation électrique du matériel, d'estimer les économies réalisables et de se familiariser avec la solution.

Sur son site, Avob ­propose un éco-simulateur qui, à partir de quelques données sur le parc informatique (nombre de postes fixes et portables, puissance, coût du kWh, équivalent CO2), calcule les gains possibles sur trois ans. Enfin, il s'agira d'éditer une charte des bonnes pratiques en collaboration avec l'ensemble des parties prenantes, afin d'impliquer les utilisateurs et de les inciter à adopter des comportements durables comme éteindre les ordinateurs le soir, trier leurs déchets, etc.

Un guide pour mieux identifier les logos environnementaux

L'Ademe a édité en 2014 un guide intitulé "Tout savoir sur les logos environnementaux apposés sur les produits de consommation courante", tels les ordinateurs, copieurs et autres consommables. Quelque 119 référentiels de logos environnementaux y sont analysés, dont ceux figurant sur le matériel informatique et les produits achetés dans le cadre des frais généraux.

Outre une fiche détaillée par sigle, toutes les catégories de déclarations environnementales sont présentées. Un ouvrage qui devrait intéresser les acheteurs.

>> Pour aller plus loin, consultez l'article "Achats IT responsables: "La clé, c'est l'allongement de la durée de vie des équipements" - Frédéric Bordage (GreenIT.fr)".

Je m'abonne

Véronique Méot

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles