En ce moment En ce moment

Les technologies prédictives, sur les rails

Publié par le | Mis à jour le
Les technologies prédictives, sur les rails

Dans les filières industrielles mais aussi dans les services, les objets connectés suscitent l'intérêt des décideurs. A la clé, la possibilité de prédire les pannes et difficultés en tout genre, et d'anticiper des prises de décision pour optimiser les flux et la productivité.

Je m'abonne
  • Imprimer

Passer de la prévision à la prédiction. Tel est l'enjeu des mutations de fond actuelles que représente l'Internet industriel des objets. Selon la société d'analyse Transparency Market Research, ce marché devrait connaître une croissance annuelle de 24 % entre 2018 et 2026 pour approcher dans sept ans la barre des 1 000 milliards d'euros. Le but : capter et analyser d'innombrables données techniques, commerciales et financières en temps réel grâce à une automatisation poussée des processus, dans le but d'accroître la productivité.

Une large partie des industriels a d'ores et déjà intégré l'Internet des objets dans sa feuille de route. 67 % des entreprises identifient cette évolution comme une priorité, soit au niveau de la direction générale ou de la DSI, soit au niveau des directions industrielles, souligne une étude menée par le cabinet de conseil Wavestone. Plusieurs initiatives d'innovation en interne et externe ont été mises en place, avec l'objectif de générer des cas d'usage pertinents pour les métiers. "Au cours des dernières années, l'évolution technologique des entreprises a été guidée par la demande des clients. Aujourd'hui, elles doivent plutôt créer d'elles-mêmes de la valeur, être proactives, et pas uniquement innover en réaction à leur marché", constate Agnieszka Bruyère, vice-présidente de l'entité Cloud au sein d'IBM France. Beaucoup d'industries se montrent intéressées par les technologies prédictives. Des capteurs d'outils de production déjà existants sont aujourd'hui rendus plus intelligents car mis en connexion avec des systèmes informatiques capables d'interpréter l'information.

Des productions en grande mutation

Certains secteurs devraient en toute logique évoluer très rapidement : dans l'automobile, l'aéronautique, l'énergie, le nombre important et la grande diversité de capteurs déjà présents réduit les investissements à envisager. Ceux-ci sont alors bien moins lourds que si tout était à installer. "Les dispositifs en place peuvent tout à fait être utilisés, même s'il y a tout de même des optimisations en matière de data science à envisager, pour établir des relations entre des quantités massives de données et ainsi permettre des interprétations intelligentes", explique Agnieszka Bruyère. De nombreux domaines d'activités peuvent trouver un intérêt à déployer ce type d'innovation. Il est par exemple possible d'optimiser le parcours logistique de camions en tenant compte de toutes les contraintes extérieures. "Dans l'informatique, les pannes touchent une multitude d'éléments tels que des serveurs et des connectiques. Certaines prévisions et informations sur les surcharges ou les pics d'utilisation permettent dès lors de prédire les pannes ou les interruptions de service", illustre Stéphane Estevez, Product Marketing Director EMEA de Splunk, fournisseur technologique spécialisé dans le suivi et l'analyse de machines. Il compte parmi ses clients des acteurs variés comme Engie, Ubisoft, ou AccorHotels. "On constate un intérêt fort vers ces évolutions, aussi bien dans la banque et finance que dans l'industrie ou les télécommunications, dans le but de parfaire les productions", poursuit-il.

Alain Khau, spécialiste en cybersécurité en charge de la région EMEA à CenturyLink, cite également les opérateurs de santé parmi les acteurs qui sont en avance sur ces questions. "Tous les secteurs sensibles ont besoin de réponses plus ciblées et adaptées. Nos services phares sont alors accompagnés de partenaires. Nous proposons notamment du conseil dans le but de répondre au besoin de conformité, d'apporter les réponses les mieux ciblées, en impliquant le volet IT mais aussi d'autres contraintes. CenturyLink fournit en temps réel des informations de compromission. à travers une adresse IP malveillante, quel est le domaine malveillant ? En répondant à ces interrogations, on cible d'emblée les incidents. Nos partenaires nous aident à aller jusqu'à des réponses spécifiques adaptées aux incidents", confie-t-il.

Lire la suite en page 2 : A la recherche de l'excellence industrielle

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Mathieu Neu

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet