En ce moment En ce moment

Les directions achats prennent le virage de l'IA

Publié par le - mis à jour à
Les directions achats prennent le virage de l'IA
© studiostoks - stock.adobe.com

Les innombrables bénéfices promis par l'intelligence artificielle (IA) entrent dans une phase plus concrète. Les projets en entreprise visant à accélérer des processus, à prédire des actions ou à réduire des risques tendent à se multiplier, après des premiers tests généralement concluants.

Je m'abonne
  • Imprimer

Et si 2019 était l'année de l'intelligence artificielle ? L'entrepreneur et conférencier spécialiste des nouvelles technologies Jean-Philippe Couturier en semble convaincu. En première partie de la matinée organisée le 10 janvier par le CNA sur l'IA et la fonction achats, la rapidité des avancées en la matière a été largement soulignée, à l'image des véhicules autonomes ou des systèmes de diagnostic médical qui seraient déjà en passe d'être prêts à l'emploi. Qu'en est-il alors des applications pour le quotidien en entreprise ?

Les directions des achats sont de moins en moins rares à franchir le pas, à en juger par le constat de Pascal Delaigue, associé / partner au sein du cabinet d'audit et de conseil Deloitte : "nous accompagnons actuellement plusieurs entreprises dans le déploiement de projets dans des domaines variés."

Le constructeur automobile Renault, qui a récemment lancé un service d'autopartage dans la capitale, a adopté une solution visant à simuler le comportement des usagers de ses voitures électriques quant aux voies empruntées, dans un souci d'optimisation du parc. L'acteur du luxe Chanel recourt à de l'IA pour passer au crible les milliers de contrats signés à travers le monde et mieux appliquer son devoir de vigilance. Objectif : détecter les éventuelles mentions susceptibles d'être synonymes de manquements à un fonctionnement éthique et responsable de la part de fournisseurs. Du côté du spécialiste du travail temporaire Adecco, une intelligence artificielle est mise à profit pour repérer les profils et compétences les plus adaptés à une fonction ou un poste donné d'une entreprise.

Pascal Delaigue souligne que pour qu'un déploiement d'une solution d'intelligence artificielle soit efficace, il importe que le processus d'automatisation "soit enrichi par les processus de l'entreprise, le raisonnement qui en dépend, le champ lexical employé dans le métier qu'elle exerce. Le paramétrage et l'agencement de briques IA induisent un gain de temps substantiel."

Une des grandes entreprises représentée lors de la matinée illustre cet atout de rapidité, comme en témoigne sa directrice des achats : "nous venons de terminer un POC (Proof of concept) qui a été très concluant sur l'analyse de tous les contrats dont nous disposons dans notre groupe à l'échelle mondiale. Par apprentissage des milliers de contrats existants, le système recherche les clauses les plus importantes, les éléments juridiques notables dont il faut impérativement tenir compte selon les cas de figure. Mener un tel travail par consultation et vérification humaine est tout simplement une charge titanesque."

La passation de commandes, l'automatisation de la gestion des factures, la réduction du risque fournisseurs, la gestion automatique de contrats ainsi que la possibilité de prédire certaines catégories de dépenses figurent parmi les exemples de projets fréquemment envisagés aujourd'hui par les directions achats.

Je m'abonne
Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet