En ce moment En ce moment

Digitalisation des achats : l'explosion du nombre d'acteurs

Publié par le - mis à jour à
Digitalisation des achats : l'explosion du nombre d'acteurs
© vege - Fotolia

Selon Jenny Draper, general manager de Spend Matters UK/Europe, le nombre de fournisseurs d'outils digitaux à destination des acheteurs a explosé. En conséquence, elle préconise aux entreprises souhaitant digitaliser leurs process achats de faire l'effort d'aller dénicher la pépite qui leur proposer

Je m'abonne
  • Imprimer

"Tout a changé !" Pour Jenny Draper, general manager UK/Europe pour Spend Matters, les cartes des outils digitaux utilisés par les acheteurs depuis quinze ans ont été complètement rebattues. L'experte intervenait à Lyon courant juin devant un parterre international d'acheteurs, à l'occasion du club utilisateurs organisé par Per Angusta. La start-up, en plein essor, a développé une solution SaaS de gestion des achats permettant notamment aux services achats de planifier et prioriser leurs actions. Elle travaille notamment avec Heineken, Keolis, Accor Hotels, LVMH, Coca Cola Hellenic ou la Région Bourgogne Franche-Comté.

Trois étapes clés

Selon l'experte de Spend Matters, trois grandes étapes ont marqué l'évolution des outils digitaux utilisés par les acheteurs.

Jenny Draper

"Il y a douze ans, toutes les réflexions digitales des acheteurs tournaient autour des enchères en ligne. C'était formidable, nous arrivions à gagner 10/15% sur les prix. L'objectif ultime était d'obtenir les meilleurs tarifs", se souvient-elle. Avant de poursuivre : "Une autre phase des outils digitaux s'est ensuite enclenchée. Nous avons compris que les enchères étaient formidables pour les dépenses que nous connaissions mais que nous avions besoin de mieux comprendre nos dépenses afin de bâtir de vraies stratégies d'achats." C'est ainsi qu'est arrivée l'ère des grandes plateformes P2P (Procure-to-Pay). Parmi elles, Oracle, SAP etc.

Une ère dont la page commence à se tourner, selon Jenny Draper, avec la multiplication des solutions technologiques. "Il y a 10 ans, nous avions au maximum quinze fournisseurs d'outils digitaux s'adressant aux acheteurs. Aujourd'hui, nous en avons presque 800. Le P2P ne représente plus qu'une petite partie de la technologie dédiée aux acheteurs !" Pour elle, ces 800 acteurs préfèrent se positionner comme experts de niches étroites, par exemple sur le besoin grandissant de la gestion des risques, plutôt que de proposer un spectre large et généraliste. Des experts qui participent à l'automatisation du métier d'acheteur. "90% des décisions prises aujourd'hui seront automatisées dans le futur. Cela ne signifie pas que le métier tend à disparaître. Non, il évolue". Pierre Laprée, fondateur de Per Angusta, va dans le même sens : "Ces outils permettent aux acheteurs de se repositionner sur les fonctions les plus stratégiques de leur métier !"

Chercher la pépite

Dans ce contexte, Jenny Draper résume ainsi ses conseils pour réussir la transformation digitale de sa fonction achats : "Cherchez votre pépite !" Après les étapes habituelles de la définition des besoins, de la construction de la stratégie, de la validation par le conseil d'administration, de la mise en place d'une équipe projet, elle préconise ainsi de lancer un travail important de recherche des bons fournisseurs d'outils digitaux. "Les nouveaux arrivants sur ce marché technologique sont jeunes et ne dépensent pas d'énormes budgets marketing pour se faire connaître. Il faut aller les chercher et ne pas hésiter à s'engager avec des plus petits que vous ! Il est important de trouver le meilleur sur chaque niche."

Je m'abonne

Stéphanie Gallo

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet