Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

De l'évolution d'un SI Achats

Publié par le - mis à jour à
De l'évolution d'un SI Achats
© robert fori - Fotolia

Un système d'information achats doit pouvoir évoluer pour s'accorder avec la stratégie de l'entreprise, Nokia en témoignait aux Universités Des Achats 2020

Je m'abonne
  • Imprimer

"La création de valeur apportée au métier est très importante, elle participe à la réussite d'un projet d'implémentation d'un SI Achats", a posé, en préalable Denis Laxague, procurement & strategic alliances vice-président chez Nokia, durant un atelier "Le changement de SI Achats, anticiper les étapes clés pour ne pas se faire dépasser" proposé lors des Universités des Achats du CNA.

Entreprise spécialisée dans les réseaux télécoms présente dans quelque 120 pays, Nokia a une organisation achats totalement internationalisée. "Enormément de parties prenantes interviennent et il faut donc convaincre et séduire du début jusqu'à la fin pour que la grand majorité de l'entreprise approuve ce projet de transformation du système d'information et qu'il remporte l'adhésion des différentes directions métier", a affirmé Denis Laxague.

Quelle valeur peut engendrer un SI Achats ?

Une croissance des ventes, une croissance de la marge et du cash. "Des KPI supplémentaires peuvent exister mais la création de valeur démarre par là, et particulièrement quand on discute avec les financiers, auxquels tôt ou tard, il faudra démontrer qu'elle existe", a affirmé Denis Laxague. Placer les employés au coeur du projet et accompagner les métiers est une autre condition sine qua non de la réussite.

Changer de SI Achats ou implémenter de nouveaux modules s'avère par ailleurs souvent judicieux. "L'entreprise évolue et ceci de plus en plus vite", a déclaré Denis Laxague. Afin de répondre à ses besoins d'agilité et d'innovation, il est donc nécessaire d'adapter le SI, "ce qui est de plus en plus facile et de moins en moins coûteux grâce aux architectures open source par exemple". Il faut aussi compter avec les nouveaux business model mis en place avec ses partenaires externes, particulièrement en termes de supply chain, auxquels le SI doit s'adapter. "A chaque fois qu'on change de SI, la question se pose de savoir si on ne dégrade pas la qualité de la supply chain telle qu'elle est perçue par nos clients", confie Denis Laxague. Nokia a donc mis en place un indicateur, le cost of poor quality, afin de l'évaluer.

Une évolution du SI peut également s'imposer pour répondre aux objectifs, métiers ou initialement attendus, ou à de nouveaux KPI, absents au démarrage du projet. "Dans certaines situations, c'est l'organisation de l'entreprise en tant que telle qui change, comme cela va être notre cas en janvier, et le SI doit suivre", a ajouté Denis Laxague. Parfois enfin, la collaboration avec les équipes du fournisseur ne se révèle pas optimale, ce qui entraîne un changement de partenaire.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande