Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Les achats, acteurs dans les écosystèmes d'innovation ?

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

Détecter et accompagner l'innovation

Les entreprises doivent donc se structurer pour construire leur propre écosystème d'innovation. D'une part, pour aller chercher et capter les meilleurs chercheurs et universités ; mais aussi les entreprises innovantes qui se rendent visibles à travers les écosystèmes d'innovation mis à leur disposition.

La première action est celle de la détection. Un exemple de réalisation en 2016 pour Safran a été l'organisation d'une journée open innovation avec le pôle de compétitivité Minalogic basé à Grenoble, sur la thématique des "systèmes électroniques embarqués". Reconnue comme un succès pour les participants et adhérents de Minalogic, elle a été le résultat de deux mois de préparation entre les managers R&T de Safran Electronics & Defense et les directeurs techniques de Minalogic. C'est ce qui a fait la force de cet événement. Une expression des besoins analysée et claire de la part de Safran qui a permis des prises de contact pertinentes, complétée par la diversité des représentants Safran. Sur 30 entreprises, 12 ont pu être sélectionnées, et six collaborations sont engagées, ce qui présente un ratio particulièrement satisfaisant.

Une autre mission est l'accompagnement du fournisseur dans le processus de référencement. Une autre illustration est celle de l'intégration de la start-up Krono-Safe (société d'informatique spécialisée dans les logiciels critiques embarqués, créée en 2012 par des chercheurs du CEA et hébergée chez Incub'Alliance, l'incubateur de Saclay). Safran Electronics & Defense travaille et finance la montée en maturité de la technologie depuis 2013, avec l'aide d'une équipe dédiée et agile pour développer les PoCs (Proof of concept). Le coeur de la relation s'est construit autour de la technologie, avec un objectif affirmé de créer de la proximité, de la confiance entre les équipes des deux entreprises. Le processus achats s'est adapté au rythme de la montée en maturité technologique. Plusieurs mois ont été nécessaires pour déterminer et valider le business model de Krono-Safe. Le processus de référencement et de contractualisation n'a été, par exemple enclenché que depuis mi-2016 pour introduire et accompagner une gestion documentaire et contractuelle qui aurait été inadaptée au lancement de la relation avec une start-up.

Quel enjeu et avenir pour cette fonction?

Il ne fait aucun doute que l'économie de la connaissance est devenue un enjeu majeur. Les objectifs des systèmes nationaux d'innovation sont à la fois de favoriser l'accroissement des connaissances, la valorisation des résultats de la recherche et leur diffusion vers les entreprises. Le foisonnement des écosystèmes, des dispositifs et des institutions rend l'action de détection complexe mais nécessaire.

Pour autant, l'enjeu pour un grand groupe reste sa capacité à pouvoir intégrer le savoir-faire, une nouvelle technologie issue d'une start-up, voire d'influencer ses roadmaps qui peuvent s'inscrire sur des temps de cycle particulièrement longs. La pertinence de la détection est un élément-clé, faute de devoir multiplier des demandes d'évaluation sans succès, et de tarir l'envie du réseau R&T à le faire. L'étape de sélection franchie, c'est l'identification de PoC, de démonstrateurs ou de cas d'emploi qui peut se révéler difficile. La question de la contractualisation, des enjeux de la propriété intellectuelle sont autant de difficultés supplémentaires.

L'exercice d'intégration de nouveaux fournisseurs n'est jamais facile. Appliqué au domaine de la R&T, il est particulièrement complexe. Pour autant, être au coeur des écosystèmes d'innovation et avoir une capacité de détection des start-up innovantes est une nécessité. À l'image de la transformation du Système national d'innovation français, et du développement des SNI mondiaux. C'est aussi nos pratiques d'introduction de l'innovation dans les entreprises qui évoluent, par l'émergence de l'open innovation. Et avec elle, les pratiques de la fonction achats, par la prise en compte de ces nouvelles composantes.

L'auteur

Marc Saulnier, directeur des achats de Safran Electronics, a fait le choix de créer la fonction achats R&T et innovation chez Safran Electronics & Defense, en 2014. Il s'intéresse depuis aux processus d'innovation associés aux écosystèmes. Il est l'auteur d'un mémoire professionnel intitulé "La valeur ajoutée des achats dans l'écosystème d'innovation de Safran " et se spécialise sur l'intégration des start-up dans les grands groupes. Il est intervenant et formateur sur ces thèmes.

Je m'abonne

Marc Saulnier, directeur des achats de Safran Electronics

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles