En ce moment En ce moment

Publié par Eve Mennesson le - mis à jour à

Je m'abonne
  • Imprimer

Équilibre vie sportive/vie professionnelle

La journée-type d'Albéric Cormerais débute dès 7h30 par un entraînement sportif, qui se prolonge jusqu'à 10h/10h30. Il enchaîne ensuite sur sa journée d'acheteur. Jusqu'à 17h30, heure à laquelle il reprend ses entraînements. Un emploi du temps bien chargé mais qui convient parfaitement à l'acheteur/avironneur. "Cela m'apporte un véritable équilibre. Je ne pourrais pas me passer de l'aviron, qui est ma passion, mais il est important pour moi de ne pas avoir que le sport dans ma vie", raconte-t-il.

Si être acheteur nourrit sa vie de sportif, l'aviron apporte également à sa vie professionnelle. "L'aviron est un sport répétitif qui exige de la persévérance pour réussir à atteindre la perfection, décrit-il. Dans mon quotidien d'acheteur, je suis conscient que la répétition des affaires me permet de progresser et qu'il faut aller au bout des choses pour bien connaître les fournisseurs."

Investissement total

Cette double vie de sportif de haut niveau et d'acheteur, même si elle lui apporte beaucoup, exige cependant d'Albéric Cormerais uun très grand investissement aussi bien au niveau de l'aviron que des achats. "En stage, je prends toujours mon ordinateur et mon téléphone professionnel pour intervenir en cas d'urgence. Je ne décroche jamais totalement", explique-t-il. Il s'organise toujours en amont d'un départ prolongé afin d'expliquer les sujets sur lesquels il travaille à ses collègues, dans l'optique qu'ils prennent le relais en son absence. Ses collègues s'intéressent d'ailleurs depuis son arrivée à l'aviron. "Ils me posent des questions sur mon sport, me demandent des nouvelles et cela me fait plaisir", raconte-t-il.

Les objectifs à court terme de l'acheteur/avironneur sont surtout sportifs : Albéric Cormerais espère être qualifié pour les Jeux Olympiques de Tokyo qui vont se dérouler du 24 juillet au 9 août 2020. Il a également en ligne de mire les Jeux de Paris, qui auront lieu en 2024. "Après ma carrière sportive, je me consacrerai à 100% à ma vie professionnelle. Mon contrat actuel me permet d'acquérir un bon bagage technique en achats qui me servira grandement à l'avenir", affirme Albéric Cormerais, très reconnaissant envers Bouygues Construction qui lui a donné cette chance.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet