Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Sourcing : Fairphone alerte sur 14 matériaux de l'industrie électronique

Publié par Lisa Henry le - mis à jour à
Sourcing : Fairphone alerte sur 14 matériaux de l'industrie électronique
© neirfy - Fotolia

Fairphone, qui souhaite encourager une fabrication de smartphones plus éthiques, écologiquement comme humainement, interpelle les acteurs du secteurs sur 14 matériaux . Selon l'entreprise, il faudrait les sourcer de manière plus équitable, pour améliorer la production d'appareils électroniques.

Je m'abonne
  • Imprimer

Parmi les composants des smartphones, un bon nombre posent problème sur le plan environnemental et éthique, dans leur extraction et leur utilisation. L'ESS Fairphone pointe 14 métaux, qui demandent une intervention urgente de l'industrie téléphonique pour améliorer leurs pratiques en termes de RSE. Parmi ces matériaux, l'aluminium, le cobalt, le cuivre ou encore l'or. L'entreprise a analysé 50 matériaux pour livrer une étude nommé "Sourcing des matériaux équitable, objectif 2023".

Cette étude a pour but d'accompagner les efforts d'approvisionnement responsable dans les années à venir. L'objectif est de guider les fabricants dans la sélection de leurs fournisseurs et de les encourager à produire à partir de matériaux plus responsables, notamment avec un maximum de produits recyclés. Mais aussi de mettre l'accent sur la réutilisation et la durée de vie. En somme, de créer des produits plus résistants, prévus pour durer le plus longtemps possible.

Problématique éthique de l'industrie minière

Si l'industrie minière pose de nombreuses questions éthiques aujourd'hui à travers le monde, elle est aussi un pilier économique, notamment dans les pays en développement. Mais de l'emploi des enfants à l'impact écologique il y a, selon Fairphone, de nombreux points à revoir dans la conception des smartphones, "sans pour autant incriminer l'entièreté de l'industrie minière".

A travers cette évaluation de matériaux, l'entreprise précise "avoir l'espoir d'un monde véritablement circulaire", qui semble encore loin de devenir une réalité. Selon l'étude, l'exploitation minière restera clé dans les années à venir, car les matériaux issus du recyclage ne pourront à eux seuls répondre à la demande croissante. Au cours des prochaines décennies, la croissance démographique et le développement économique mondial devraient entraîner une forte augmentation des besoins en métaux et de minéraux non métalliques, essentiels à la transition vers l'énergie verte.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande