En ce moment En ce moment

Carrefour et L'Oréal s'engagent au recyclage complet des emballages de cosmétiques

Publié par Lisa Henry le | Mis à jour le
Carrefour et L'Oréal s'engagent au recyclage complet des emballages de cosmétiques
© Roman Ribaliov - stock.adobe.com

Dans le cadre de sa démarche RSE, Carrefour s'associe à L'Oréal et TerraCycle, pour le recyclage des emballages de produits de beauté. A partir de mars 2021, les magasins français seront les premiers maillons d'une nouvelle chaîne de recyclage.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le distributeur, qui vise 100% de recyclabilité sur tous les produits d'hygiène à l'horizon 2025, s'attaque plus précisément aux cosmétiques, en partenariat avec L'Oréal et TerraCycle, entreprise spécialisée dans le traitement des déchets difficiles à recycler. Des bornes sont disponibles depuis le 18 mars dans les hypers Carrefour, pour y déposer tous les emballages de cosmétiques usagés. Le distributeur s'engage à traiter ceux qui ne bénéficient pas encore de filières de recyclage en France, et sont actuellement envoyés en Angleterre afin de leur donner une seconde vie. L'objectif des trois partenaires est de relocaliser les filières en France d'ici quelques années, pour raccourcir le circuit de récupération.

Bien que L'Oréal soit à l'initiative de ce projet, il ne concerne pas uniquement ses propres produits. Grâce aux bornes mises à la disposition des consommateurs, TerraCycle récupérera tous les produits de beautés distribués en France, sans distinction de marque. La société les achemine alors dans ses usines du nord de la France, les trie, puis, utilise des filières en Angleterre pour les fondre. Ils sont ensuite remodelés et transformés en produits en plastique durables, comme des bancs, ou encore des arrosoirs.

En amont de ce travail - car tous les composants ne sont encore pas recyclables - Carrefour et L'Oréal, fondateurs du "pacte national sur les emballages plastique", ont annoncé leur intention de modifier leur production d'emballages; de leur côté comme de celui de leurs fournisseurs. L'objectif étant de créer un circuit plus court et de n'utiliser que des plastiques recyclables, et recyclés.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet