En ce moment En ce moment

La politique de gestion du parc auto de l'Etat revue et corrigée

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

Le métier de gestionnaire de flotte est enrichi de 3 emplois types :

- le gestionnaire de flotte qui met en oeuvre les directives de la politique de gestion des parcs

- le gestionnaire de parc qui pilote l'achat et la gestion d'un parc

- le gestionnaire de pool qui gère la mise à disposition et la relation avec les utilisateurs.

Un programme de formation ainsi que le déploiement d'un logiciel de gestion automobile viendront soutenir la professionnalisation du métier de gestionnaire. L'objectif de l'organisation métier étant d'aboutir à un gestionnaire de parc par région ou pour 1 000 véhicules d'ici 2020.

Quelques exemples de véhicules autorisés :

Un préfet pourra bénéficier d'une berline de fonction hybride émettant moins de 60g de CO2/km à hauteur de 39 000 € par modèle (mais pour un hybride classique la plafond tombe à 34 000 € et pour un moteur essence à 30 500 €)

Un délégué interministériel ou un chef d'Etat-major devra se contenter d'une familiale hybride à 26 500 € et d'une essence à 22 900 €.

Un procureur, un directeur de cabinet ou un président d'établissement public de plus de 200 emplois ETP aura droit à un modèle compact électrique de moins de 20 000 € ou d'un modèle essence à 16 000 €.

Je m'abonne

La rédaction

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet