Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

[LLD & LMD] Les services digitaux se tournent vers les conducteurs

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

Relevé des kilomètres, écoconduite et géolocalisation

Selon Alphabet, en effet, la gestion de parc va être modifiée dans les deux années qui viennent par l'introduction de boîtiers télématiques qui vont être installés en première monte sur les véhicules par les constructeurs. Cela va rassurer les flottes mais, surtout, cela va généraliser à tous les véhicules la possibilité d'une gestion en temps réel. "Les gestionnaires de flottes étaient noyés par l'opérationnel ; avec le digital, les solutions sont bien présentes pour permettre aux responsables de parc de se concentrer sur du pilotage de flotte et sur les sujets stratégiques", explique Cédric Marquant, lequel résume : "Nous vivons l'arrivée de la gestion de parc 2.0". Et cette gestion de parc 2.0 semble bien devoir intégrer totalement le conducteur. C'est ce que le loueur ALD Automotive a commencé à faire lorsqu'il a développé sa plateforme digitale. Chez ce loueur, le responsable de parc dispose de l'extranet de gestion qui lui est dédié : ALD Net. Le conducteur utilise l'application pour mobile MyALD, laquelle intègre une base documentaire sécurisée contenant des éléments digitalisés tels que carte grise du véhicule, permis de conduire, etc. Enfin, les partenaires points de service d'ALD pour l'entretien ont également accès en ligne à ALD Sélection. Comme l'explique ALD Automotive, "l'idée est de faire en sorte que tous les acteurs du métier interagissent en temps réel pour rendre plus efficace la gestion du parc". Ces trois applications communiquent ensemble ; ainsi, le collaborateur de l'entreprise avec MyALD prend contact avec le garage choisi et va être guidé pour s'y rendre.

Le conducteur comme source d'information

Quand il enregistre son kilométrage, il enrichit l'ALD Net de son entreprise. "Sur l'extranet, les gestionnaires disposent ainsi du kilométrage toujours à jour de leurs véhicules en parc avec l'historique de l'entretien. C'est l'application qui informe de la prochaine fin de contrat et valide que le conducteur a bien renouvelé son véhicule. Il peut aussi recevoir des alertes sur le kilométrage effectué nécessitant de renégocier les contrats de LLD", explique Guillaume Maureau, directeur général adjoint d'ALD Automotive. ALD Net invite d'ailleurs ces conducteurs à utiliser MyALD, afin d'interagir avec eux en leur envoyant des notifications et en mettant à leur disposition des informations sur la car policy.

Le conducteur comme principale source d'information et comme véritable source d'économie, c'est bien dans cette voie que s'engagent d'autres loueurs. Ainsi, chez Athlon, qui est désormais filiale à 100% du groupe Daimler, l'offre en cours de développement entend intégrer deux volets. "Nous ne voulons pas nous contenter de mettre un boîtier dans un véhicule, annonce Gérard de Chalonge, directeur commercial d'Athlon, et nous souhaitons surtout aboutir à un service qui comprendra la géolocalisation." Pour le lancement de cette solution digitale qui aura lieu en 2018, Athlon veut aussi apporter de la "proactivité" en termes de services auprès des conducteurs, car cela interagit sur les coûts de restitution et sur la réduction des sinistres. "La récupération des données permet justement d'avoir des informations sur le comportement du conducteur et de proposer les bons services en termes d'écoconduite ou d'assurance au kilomètre", explique Gérard de Chalonge.

Lire la suite en page 3: La géolocalisation pour booster les données !

Je m'abonne

Jean-Pierre Lagarde

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet