En ce moment En ce moment

Assurance flottes: 5 leviers pour optimiser son budget

Publié par Jean-Philippe Arrouet le

Je m'abonne
  • Imprimer

5. Déléguer la gestion des sinistres

Même lorsque l'entreprise fait le choix de l'auto-assurance dommages, elle va devoir gérer les dossiers de sinistres, depuis l'expertise des véhicules endommagés jusqu'à leur réparation. Une tâche qui nécessite du temps et des compétences rarement disponibles en interne. Dès lors, les courtiers ont développé ce type de prestations au service de leurs clients. "Nous gérons les sinistres de nos clients ayant opté pour l'auto-assurance et ce, dès le premier euro", explique Jean-Pierre Juillard chez Marsh. Pour être compétitif, ce courtier travaille en photo-­expertise (45€, contre deux fois plus lorsqu'un expert se déplace) avec un réseau de plus de 3000 garages qui ont accepté de signer une charte. "Nous obtenons des tarifs préférentiels pour les réparations qui sont de l'ordre de 8 à 20% inférieurs aux coûts SRA, selon les régions", affirme Jean-Pierre Juillard.

Dernier avantage: lorsque le courtier effectue de la gestion de sinistres, il facture des honoraires (et non une prime) sur lesquels l'entreprise peut récupérer la TVA.

Des réparations toujours plus coûteuses

Les prix des pièces détachées, de la main-d'oeuvre et de la peinture augmentent bien au-delà de l'inflation, selon SRA qui mesure l'évolution d'un panier de pièces de rechange pour 150 modèles et versions de voitures particulières. Entre 2005 et 2015, la facture moyenne a augmenté de 38,9% contre 13,3% pour les prix à la consommation. Mieux équipées, plus complexes technologiquement, les voitures coûtent plus cher à remettre en état, pourtant les caractéristiques des nouveaux modèles n'expliquent pas tout d'après une étude d'Insurance Europe qui révèle des écarts de tarifs conséquents d'un pays à l'autre. Ainsi, le capot d'une Renault Clio IV est facturé 373 € en France mais 280 € chez nos voisins allemands. Sur une Peugeot 208, il faudra débourser 307 € en France contre 205 € en Pologne.

>> À lire aussi: "Le plan de mobilité, nouveau défi des gestionnaires de flotte"

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet