Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Le moral et la confiance des salariés en baisse

Publié par Lisa Henry le - mis à jour à
Le moral et la confiance des salariés en baisse
© olly - Fotolia

Après une année de télétravail, le moral des employés de bureaux est en baisse. Nombre d'entre eux se disent fatigués et certains vivent de l'isolement social. C'est pourquoi réorganiser le lieu de travail afin de booster les employés et ainsi augmenter sa productivité semble urgent.

Je m'abonne
  • Imprimer

En France, 42% des salariés ne se sentent plus "énergisés" au travail. Selon une étude JLL* parue en cette rentrée, les 18 mois de télétravail ont créé une fatigue qui impacte l'engagement des employés. Cette fatigue a des conséquences, quatre salariés sur dix ne considèrent plus leur entreprise comme un endroit où il fait bon travailler et les sentiments de sécurité psychologique, d'appartenance et d'inclusion ne sont pas au rendez-vous. Beaucoup de salariés souffrent d'isolement social, d'épuisement professionnel et un détachement vis-à-vis de la communauté se profile. Résultat : le manque de confiance s'accroit à l'égard de l'employeur. Au cours des derniers mois, 40% des salariés ne se sont pas sentis soutenus par leur organisation et 50% affirment que le temps et les efforts consacrés n'ont pas été suffisamment reconnus ou récompensés.

"En cette période de rentrée, précise l'étude, alors que qu'un salarié sur quatre ne se projette plus dans son entreprise dans deux ans, les employeurs doivent s'emparer du sujet de la santé, du bien-être et de l'expérience collaborateur. C'est le passage obligé pour retrouver des salariés motivés, énergisés et engagés sur le long terme."

L'employeur serait donc, selon l'étude JLL, le nouveau garant du bien-être et de la santé mentale et physique de ses salariés, dans un contexte où 64% des salariés disent ne pas trouver le temps et l'énergie suffisante pour adopter des routines de santé et de bien-être au travail.

Aujourd'hui, 58% des salariés souhaitent pouvoir prendre soin de leur santé physique au travail. Ils attendent de nouveaux types d'espaces et de services : des lieux de détente, des espaces extérieurs, des lieux réservés à la convivialité et une offre de restauration variée et équilibrée.

Au-delà de ce bien-être, 70% des salariés souhaitent être encouragés par leur employeur à adopter des habitudes de travail saines. Mais aujourd'hui, 40% estiment ne pas être autorisés à le faire pendant leur journée de travail : "Ils ont le sentiment de ne pas avoir le droit de dédier un moment de leur journée de travail pour faire une sieste, suivre un cours de méditation, aller marcher dehors etc.", commente Flore Pradère, directrice recherche et prospective bureaux de JLL. "Aujourd'hui, construire un bureau régénérant est le nouveau défi des employeurs et une opportunité incroyable de faire émerger une nouvelle culture du bien-être pour créer les conditions d'une performance durable."


*Étude menée auprès d'un panel de plus de 3 500 travailleurs de bureaux dans le monde.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande