Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Les achats, acteur majeur du bien-être en... télétravail

Publié par Lisa Henry le - mis à jour à
Les achats, acteur majeur du bien-être en... télétravail
© Thibault - stock.adobe.com

"Le budget alloué aux achats en cette période est plus qu'insuffisant", soulève Jean-Louis Coustenoble. "Il a été calculé et décidé il y a deux ans, dans un climat complètement différent, les directions vont devoir réévaluer ce budget en prenant en compte la question du bon équipement des collaborateurs."

Je m'abonne
  • Imprimer

Avant que le gouvernement n'impose à nouveau trois jours de télétravail par semaine pour lutter contre la pandémie de Covid-19, 35% des actifs le pratiquaient déjà en 2021, selon une étude JPG. Mais 70% d'entre eux estiment ne pas être suffisamment, voire pas du tout, accompagnés par leur entreprise dans cette manière de travailler. "Que le salarié soit chez lui ou dans les locaux de l'entreprise, commente Jean-Louis Coustenoble, directeur général de JPG, l'employeur reste responsable de sa qualité de vie au travail." Du management au matériel mis à disposition, en passant par le droit à la déconnexion, il estime que la direction ne fournit pas le suivi nécessaire : "On ne peut pas en toute bonne conscience laisser quelqu'un travailler sur un siège qui n'est pas adapté, sous prétexte qu'il est en télétravail."

La montée en puissance du télétravail se fait à grande vitesse et met en lumière le "manque de recul des entreprises face à ce sujet qui, il y a quelques mois encore, n'était qu'occasionnel."

Ce besoin plus qu'urgent d'équiper les collaborateurs a impacté les services achats. Selon Jean-Louis Coustenoble : "Ils ont dû modifier certaines habitudes de commandes, notamment sur les adresses de livraison, moins centralisée, afin que chacun puisse recevoir le matériel nécessaire chez lui." Au niveau du matériel, la société JPG a vu ses ventes de sièges de bureau augmenter considérablement. En effet, pour 42% des répondants de l'étude, c'est l'objet qui fait le plus défaut dans le cadre du télétravail.

Cette augmentation considérable d'achats de matériel en double, afin d'équiper les collaborateurs dans les locaux et chez eux, a soulevé une problématique de taille. "Le budget alloué aux achats en cette période est plus qu'insuffisant, soulève Jean-Louis Coustenoble. Il a été calculé et décidé il y a deux ans, dans un climat complètement différent, les directions vont devoir réévaluer ce budget en prenant en compte la question du bon équipement des collaborateurs."

Avec cette réévaluation plus que nécessaire, les achats vont être plus investis sur la question du bien être au travail, et selon Jean-Louis Coustenoble, leur impact va devenir une évidence : "L'évolution vers le bien-être au travail et le fait de prendre soin de ses équipes est en permanence balancée par la problématique de la gestion des coûts. Ces objectifs antinomiques rendent les achats non seulement très intéressants, mais surtout primordiaux au bon fonctionnement d'une entreprise dans un contexte qui évolue rapidement."

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande