En ce moment En ce moment

Les entreprises et les administrations françaises, obligées de trier leurs déchets

Publié par Fabien Humbert le

Je m'abonne
  • Imprimer

Un enjeu stratégique à la portée des décideurs achats

Instaurer un tri sélectif à la source par type de déchets ou de matériau valorisable peut permettre à une entreprise de réduire sa facture si elle fait appel à un prestataire externe. Car un déchet mélangé est facturé par le prestataire. S'il est séparé et trié au préalable il n'y a pas de raison qu'il le soit.

Il est également possible de recourir aux services non payants proposés par des éco-organismes, ceux-ci ne pouvant intervenir que sur les seuls déchets qu'ils couvrent. Par exemple, dans le cas des déchets mobiliers, la prestation d'un éco-organisme comme Valdélia est prépayée par l'éco-contribution dont les entreprises s'acquittent lorsqu'elles achètent du mobilier. Pour les DEEE ménagers (téléviseurs, ordinateurs, électroménager...) il existe là encore plusieurs éco-organismes comme Ecologic, Eco-systèmes ou ERP France.

Qui au sein des entreprises et des administrations, aura son mot à dire sur ces nouvelles obligations ? Trois fonctions sont susceptibles d'influencer ce nouveau secteur stratégique. D'abord le responsable environnement, car c'est celui qui va mettre en place des poubelles séparées et donc impulser le tri. Ensuite, le responsable des services généraux, de l'environnement de travail. Lui gérera les projets de déménagement.

Et enfin, les décideurs achats, même si, jusqu'à présent, ils ne se sentent souvent pas concernés par la problématique des déchets. Dans deux cas sur trois les déchets se retrouvent dans la poubelle du tout-venant, car on a acheté une prestation de nettoyage qui n'est pas sensibilisée ou formée à ces questions, conseille Arnaud Humbert-Droz. C'est au décideur achats de bien choisir des prestataires qui coûteront le moins cher possible à l'entreprise et qui seront capables d'effectuer efficacement le tri. "


Les entreprises et les collectivités Françaises, championnes de la production de déchets.

Les déchets produits par les entreprises et les collectivités s'élèvent à plus de 320 millions de tonnes par an alors que les ménages n'en produisent "que" 35 millions, soit 10 fois moins. Les produits dont sont issus les déchets des entreprises sont souvent de meilleure qualité en termes de recyclage que les déchets ménagers. Enfin, la possibilité de collecter les déchets à la source, au sein même des entreprises, est bien meilleure.



Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet