En ce moment En ce moment

Fin des tarifs réglementés dans l'énergie: et après?

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

Pour ne pas attendre indéfiniment le meilleur prix, Steeve Benisty recommande de définir un prix objectif, cohérent avec son budget, et de s'inscrire dans un contrat long terme une fois que ce prix est atteint afin de se prémunir contre toute hausse. Les fournisseurs d'énergie aident généralement leurs clients à acheter au bon moment. "Nous offrons des outils de plus en plus dynamiques autour de la gestion des positions et nous proposons des contrats en prix indexés qui peuvent devenir fixes sur simple clic", rapporte Damien Térouanne, directeur entreprises et collectivités chez Engie. "De plus en plus, les clients partent sur un prix indexé tout en alliant une fixation possible en cours de contrat. Cette option marche bien si le client s'y prend tôt dans ses achats", complète Nathalie Verrièle, directrice développement entreprises et collectivités chez Engie.

Si cette notion de timing peut être compliquée pour les entreprises, elle est essentielle. "Si la consommation de l'entreprise est très élevée, l'entreprise peut dédier une personne à l'achat d'énergie, qui achètera directement sur le marché pour saisir les opportunités. Sinon, il faut se positionner au bon moment et aller sur un contrat à prix fixe", préconise Frédéric Catherin. Et si cette notion de timing paraît trop compliquée, il peut être intéressant de se faire accompagner par un consultant qui suivra les fluctuations au quotidien et donnera des alertes pour se positionner au bon moment.

Maîtriser sa consommation

Mais attention, le prix de l'énergie n'est pas la seule variable à prendre en compte. La façon dont on consomme l'énergie est également importante. En effet, le prix évolue également en fonction de la structure de sa consommation : été/hiver, heures pleines/heures creuses... "Si la consommation s'effectue lorsqu'il y a moins de demande, le prix est plus modéré", indique Steeve Benisty. "Les fournisseurs incitent de plus en plus à consommer quand l'électricité est disponible", approuve Frédéric Catherin. Par ailleurs, plus la consommation est erratique, plus le prix est élevé ; plus la consommation est stable, plus le prix est modéré.

Laurent Hornez conseille donc de travailler sur l'effacement, c'est-à-dire le lissage de sa courbe de charge. "L'analyse des courbes de charge permet d'avoir une action sur sa consommation, comme diminuer ses pics de consommation, regarder ce qui fonctionne la nuit... Il est donc essentiel de récupérer ces données "10 minutes" auprès ­d'Enedis", explique-t-il. Il propose également, une fois ce travail effectué, de faire appel à des agrégateurs pour se faire rémunérer sur sa capacité d'effacement. Si cette courbe de charge est importante pour obtenir de meilleures conditions financières, Steeve Benisty rappelle que des pénalités peuvent être prévues si le profil de consommation change par rapport au contrat signé. Le contrat peut même être rompu. La courbe de charge doit donc être suivie avant, mais aussi après la signature du contrat.

Lire la suite en page 3

Je m'abonne

Eve Mennesson

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par Manutan

Si la plupart des entreprises tire aujourdhui profit des donnees relatives leurs achats strategiques 79 admettent ne pas avoir de vision globale [...]

Sur le même sujet

Workspace

Par Lawrence Knights, cofondateur et président de Kwerk

Les entreprises, même les plus innovantes et attractives, rencontrent de plus en plus de difficultés pour recruter et/ou retenir les meilleurs [...]