En ce moment En ce moment

Environnement de travail : Dépenser plus pour gagner plus ?

Publié par Christelle Magaud le

Je m'abonne
  • Imprimer

Le métier d'acheteur "s'anoblit"

De la même manière, le métier d'acheteur "s'anoblit" : il devient celui qui permet à l'entreprise de conserver ses marges (pas seulement en supprimant des prestations, mais aussi en réalisant des calculs de TCO, de cycle de vie...), de nouer des partenariats stratégiques avec ses fournisseurs (dans une démarche de co-construction) et de rechercher l'innovation. Egalement, il devient celui qui contribue à la bonne image de l'entreprise à travers le développement d'une politique d'achats responsables. Même si Le ROI en développement durable s'avère bien plus long que dans d'autres domaines.

Pour obtenir des retours plus rapides, Il faut procéder à des ajustements sur les équipements, comme la climatisation, regarder de près le structurel de l'immeuble et en procéder par étapes, pour valider des POC (proof of concept) au fur et à mesure.

Quid alors de la norme Iso 20 400, sur les achats responsables, adoptée en 2017 ? "Cette norme dit qu'il faut réfléchir aux TCO (les fameux coûts de possession), décrit Luc Monteil, directeur immobilier chez Bolloré Transport & Logistics. Elle pose une référence sociétale. Mais nous n'avons pas d'indicateur. Dans ces conditions, comment mesurer l'apport de l'investissement ? Nous ne savons pas le faire. C'est pourquoi nous parlons d'investissement immatériel. Avec Bolloré, nous contribuons à une étude pour mesurer l'efficacité d'environnements de travail différents, ajoute Luc Monteil. "Jusqu'à aujourd'hui, on parlait surtout d'énergie et de consommation de gaz à effet de serre quand on évoquait les bâtiments écologiques, mais on n'évoquait pas le lien avec la nature. Or, aujourd'hui, la biodiversité est à l'ordre du jour. Mais c'est une notion qui se mesure moins aisément que la consommation d'énergie ou d'eau".

Le mot de la fin revient à Franck Douau : "la maîtrise des coûts n'a jamais été la source de l'innovation : il est de notre responsabilité de donneur d'ordre de créer les conditions pour que le contrôle ne tue pas la vie". Cqfd.

Je m'abonne
Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Workspace

Par Céline Tridon

Un jour dans l'année pour fêter son entreprise, tel est le principe de "J'aime ma boite". La 17e édition de cet événement tourné vers la convivialité [...]