En ce moment En ce moment

Hotel Price Radar : une hausse globale des prix durant l'année 2017

Publié par le - mis à jour à
Hotel Price Radar : une hausse globale des prix durant l'année 2017

HRS publie ce jour son "Hotel Price Radar" et fait son bilan de l'année 2017. On y apprend qu'en France les prix ont été plutôt équivalents à ceux de l'année précédente. Si les augmentations sont globalement modérées certaines villes ont vu leurs prix grimper vertigineusement.

  • Imprimer

France : Montpellier monte en flèche

Sur les 12 villes présentes dans le Hotel Price Radar, les prix de six villes ont vu leurs prix diminuer contre quatre villes en hausses. Entre 2016 et 2017, les tarifs ont augmenté de 1,9%. La plus grande augmentation a été enregistrée à Montpellier, où il fallait débourser en moyenne 130€ par nuit, ce qui représente une augmentation de 39,8% par rapport à l'année précédente. La ville prend donc la seconde place dans le top des villes les plus chères, après Paris (prix par nuit de 136€ - augmentation de 3%). A contrario, Marseille a vu le prix de ses nuitées diminuer de 17,2% ramenant le prix de la nuitée à 77€.

Europe: une augmentation moyenne de 5% dans la plupart des villes

Globalement, l'augmentation est générale pour 18 villes (sur 21 présentes dans le top européen). L'intérêt pour Londres ne semble pas diminuer: avec 177 euros (+2,9%), Londres, la capitale Londonienne passe sur le devant de la scène, à égalité avec Zurich (+1,7%). C'est à Prague, que les prix des hôtels ont le plus augmenté: avec 12%, le prix moyen d'une nuitée est passé 75€ à 84€. Les villes de Moscou (+10,3%, 96 euros) et de Madrid (+10,1%, 109 euros) ont également connu une croissance à deux chiffres durant l'année 2017. La Métropole européenne la moins chère reste Istanbul à 78 euros, mais par rapport à 2016, elle a connu une croissance de 4,0%.

C'est étonnamment la ville d'Oslo qui voit ses prix diminuer de 2,9% par rapport à l'année précédente. A noter qu'en 2015, les prix avaient grimpé de 44,1% ! La situation semble donc se stabiliser sur le marché norvégien.


Monde: Toronto enregistre la plus forte augmentation

Les hausses sont une fois de plus généralisées dans le monde. On identifie en effet une augmentation pour 11 villes (contre 8 baisses). Pour la seconde année, New York se situe encore en tête de liste et reste la ville la plus chère avec un prix moyen de 250 euros par nuit d'hôtel (soit +4,2% vs 2016). A la deuxième place, Washington suit avec 230€ (+5,5%). La plus forte augmentation des prix a été observée à Toronto : +30,6% soit 158€ par nuit. La raison pourrait être la célébration du 150e anniversaire de l'indépendance du Canada, qui a eu lieu à Toronto tout au long de l'année. Selon un communiqué de presse de Destination Canada, plus de 320 000 Allemands se sont rendus au Canada au troisième trimestre seulement. Cela correspond à une augmentation de plus de 5% par rapport à l'année précédente.

Les villes Asiatiques ont quant à elles subies de fortes baisses de prix. Séoul a vu ses prix dégringoler de 25% (125€ / nuit), Tokyo de 5,8% (nuitée à 180€) et Singapour de 6,4% (nuitée à 160€). Malgré une légère baisse, ces deux dernières font toujours parties du top des villes les plus chères au monde.




la rédaction

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet