En ce moment En ce moment

Chaise de bureau : sur quels critères faire votre choix ?

Publié par le | Mis à jour le
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Chaise de bureau : sur quels critères faire votre choix ?

Une chaise de bureau doit offrir un excellent soutien pour travailler dans de bonnes. Le choix doit en conséquence tenir compte de plusieurs critères.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le choix d'une chaise de bureau ne doit pas se faire au hasard. Il est important que celle-ci soit confortable afin de permettre à son utilisateur de travailler dans de bonnes conditions. Certains critères essentiels doivent en conséquence être pris en considération pour ne pas se tromper dans son choix. Découvrez-les en continuant votre lecture.

Une chaise de bureau adaptée à l'activité

Avant d'acheter sa chaise de bureau il faut s'assurer qu'elle soit adaptée à l'activité exercée. Dans le cas contraire son utilisateur s'expose à de nombreux maux notamment des douleurs dorsales, des problèmes au niveau des pieds et des maux de tête. Cela dit, la chaise adéquate ne sera pas la même selon que l'on travaille dans un laboratoire, face à un écran d'ordinateur, derrière un bureau ou encore sur une table d'architecte. La posture à adopter pour préserver sa santé en général et son dos en particulier étant différente d'un emploi à un autre, le fauteuil qui correspond à l'un ne correspondra pas forcément à l'autre.

La fréquence d'utilisation de la chaise de bureau

La fréquence d'utilisation de la chaise de bureau est un autre critère de choix déterminant. Les besoins ne sont pas les mêmes selon que l'utilisation soit ponctuelle ou occasionnelle. Ainsi, si vous êtes en position assise tout au plus 4 heures par jour, un siège standard conviendra parfaitement. Si vous devez y passer en moyenne 6 heures par jour, il serait préférable d'opter pour un fauteuil de bureau avec contact permanent, le dossier s'inclinant lorsque l'utilisateur bascule vers l'arrière. Pour une utilisation intensive l'idéal est d'acheter un siège à accoudoirs avec mécanisme synchrone. Le dossier et l'assise s'inclinant de manière synchronisée quand l'on se penche vers l'avant ou l'arrière, le confort est optimal.

La morphologie de l'utilisateur de la chaise de bureau

Une chaise de bureau doit être choisie en tenant compte de la morphologie de son utilisateur. Il en va de l'efficacité et de sa productivité, mais aussi de la création d'un environnement de travail sain comme on l'explique plus en détails sur mon Dandy. Vous devez en conséquence prendre en considération des éléments comme votre poids et votre taille. Si vous avez des problèmes de circulation sanguine il faut également en tenir compte. En pareille circonstances, un siège avec assise orientée vers le bas est à privilégier pour favoriser une bonne circulation du sang et un excellent maintien des vertèbres.

Les caractéristiques de la chaise de bureau

Les caractéristiques d'une chaise de bureau ne sont pas les mêmes d'un modèle à un autre, ce qui peut entraîner de grandes différences de prix. Il est important de tenir compte du tissu d'ameublement qui a un impact sur l'entretien du siège, des réglages ajustables et de la qualité du soutien lombaire. Le rembourrage est une autre caractéristique non négligeable, car il permet d'alléger la pression liée à la position assise. Pensez également à la résistance du siège de bureau. Plus il sera solide et plus vous pourrez en faire usage pendant longtemps. Le style du fauteuil est une autre caractéristique qu'il ne faut pas négliger afin qu'il puisse s'intégrer au décor du bureau.

Bien choisir sa chaise de bureau est la garantie d'une utilisation confortable. Garder toutefois en tête que vous devez conserver la bonne position assise pour préserver votre santé, et aussi vous lever de temps à autre pour faire quelques pas.


Je m'abonne

Solaine Aupry

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par Synertrade

premiere vue cette loi peut representer de nouvelles contraintes pour les entreprises ainsi que des risques reputationnels et financiers Mais [...]

Sur le même sujet