En ce moment En ce moment

Publié par le | Mis à jour le

Je m'abonne
  • Imprimer

...Pour profiter de l'extrême volatilité des prix

Les entreprises peuvent profiter des chutes de prix pour renégocier leurs contrats avec leur fournisseur historique. La concurrence est féroce entre la quarantaine de fournisseurs alternatifs nés de l'ouverture du marché (Total Direct Énergie, Engie, ENI, Vattenfall...). Outre la guerre en termes de prix, aujourd'hui fixés librement, tous les opérateurs cherchent à fidéliser leurs clients. On l'a compris, ces acteurs sont soumis à un exercice périlleux : prévoir la demande afin d'acheter en bourse la puissance délivrable estimée au meilleur prix au jour le jour. Leur intérêt est, par conséquent, d'avoir une base de consommateurs solide dont ils connaissent les besoins.

Certains types de contrats plus "techniques'' offrent aux entreprises consommatrices, pour des tranches de consommation prévue pour l'année en cours, la possibilité de bénéficier des baisses du prix du marché de gros en se positionnant plusieurs fois par an sur le marché. Cet exercice s'avère particulièrement complexe, car il demande d'être en capacité de fixer les prix d'achat et les tranches de consommation, de suivre en temps réel le cours de l'électricité, d'avoir des prévisions de consommations fiables, de définir des seuils de prix d'alerte et de se positionner au bon moment sur le marché. Les entreprises rompues à cette pratique sont gagnantes, comme en témoigne une entreprise dont la consommation d'électricité s'élève à 10 GWh et qui a su profiter de la baisse des cours de l'électricité entre le mardi 29 septembre 2020 et le vendredi 2 octobre 2020. En quatre jours, les tarifs sont passés d'un pic à 47,75€/MWh à un prix plancher à 45,25€/MWh. En se positionnant au bon moment, l'entreprise a bénéficié d'une réduction de 2,50€/MWh qui s'est immédiatement traduite en une économie de 25 000€ sur son budget électricité.

Pour l'entreprise consommatrice, la difficulté d'une démarche d'appels d'offres réside à l'instar de la posture de trader, abordée dans le paragraphe précédent, dans la compréhension fine des besoins site par site, activités par activités, heure par heure... Elle exige également de savoir comparer ligne par ligne, les offres soumises par les prestataires et faire un choix judicieux combinant les prix, qui peuvent être fixes ou indexés, et la qualité des services proposés comme un interlocuteur dédié, de l'électricité verte, des accès sécurisés aux comptes, des alertes de dépassement de puissance, un diagnostic annuel gratuit.

De plus, parce l'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas, les entreprises doivent, en parallèle,engager des démarches de rationalisation de leur consommation. Effectivement, structurellement les prix de l'électricité en France suivent un trend haussier pour couvrir les importants investissements liés aux travaux de maintenance du parc nucléaire et le soutien au développement des énergies renouvelables. L'efficacité énergétique est sans conteste une voie d'avenir. Il faut consommer moins pour produire la même chose. Aussi, les entreprises sont invitées à effectuer des changements technologiques majeurs, tels améliorer le rendement des brûleurs, changer les chaudières, récupérer la chaleur générée par le process de production, produire et auto-consommer une partie de leurs besoins en électricité... En outre, ce faisant les entreprises peuvent bénéficier de subventions de l'État.

Nul doute que l'ensemble de ces actions ont des répercussions favorables sur la rentabilité et la compétitivité des entreprises. En effet, le poids du budget électricité peut représenter jusqu'à 20% de leur valeur ajoutée. Encore faut-il disposer des compétences en interne ou faire appel à des experts reconnus pour leur connaissance du secteur, des acteurs et de leurs offres, leur suivi continu de l'EPEX SPOT et leur faculté à faire profiter l'entreprise des opportunités des marchés en fonction de leur profil de consommation.

Par Patrice Berruet - Après un 3e cycle en Sciences économiques, Patrice Berruet a créé et dirigé pendant 10 ans le Groupement d'employeurs aquitains avant d'intégrer la direction du réseau de professionnels du pesage industriel, Soframe, pour lequel il prend en charge les moyens généraux. En 2008, il fonde BPA Conseils, cabinet de conseil opérationnel en optimisation des coûts, où il développe une forte spécialisation dans le secteur de l'énergie. Depuis 2013, il est directeur associé d'Euklead pour lequel il exerce en qualité d'expert énergie.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Patrice Berruet, Euklead

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet