Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Vers une hybridation des Systèmes d'Information achats

Publié par le | Mis à jour le
Vers une hybridation des Systèmes d'Information achats

Deux politiques se font face pour les SI achats. D'un côté le full suite, "full suite" (solution complète) et de l'autre les "best of freed" pour une solution adaptée sur un domaine spéficique. La tendance est à l'hybridation. Avec l'observatoire SIRIUS, voici un état des lieux.

Je m'abonne
  • Imprimer

La première phase de l'observatoire SIRIUS a permis de constater l'émergence de stratégies de partenariat entre les éditeurs de SI Achats "best of breed", permettant aux directions Achats d'accéder à une expertise métier tout en respectant le plan d'urbanisation informatique. Cette stratégie de complétude est aussi à la manoeuvre du côté des éditeurs de SI Achats "full suites" comprenant bien leur intérêt à maîtriser la plateformisation des processus achats de leurs clients. Ces deux tendances nous amènent vers une hybridation des SI achats.

Le débat "Full suite" v/s "Best of breed"

Les 12 éditeurs rencontrés durant la phase 1 de SIRIUS sont principalement positionnés comme des solutions expertes, les "best of breed". Le choix est assumé par ces éditeurs de rester sur un positionnement de niche, adressant seulement une petite partie des processus achats ou d'une verticale métier. En cela, ils s'éloignent de la notion de "full suite" et préfèrent développer leur expertise plutôt que d'étendre les fonctionnalités vers d'autres aspects des processus achats. Ces solutions expertes cherchent aussi à garantir l'intégration d'un flux limité de données Achats avec les autres SI d'une organisation et principalement l'ERP, ce qui explique pourquoi certains éditeurs font le choix de ne pas étendre leur périmètre fonctionnel car ils n'ont pas les moyens de garantir cette interopérabilité. Cette limite est parfois contournée par une stratégie d'alliance (par exemple Market Dojo avec Per Angusta). A l'inverse, les full suites sont perçues comme permettent de réduire la problématique de gestion des flux de données achats car une grande majorité des flux sont gérés au sein même de la solution. Mais alors quelle est la tendance aujourd'hui ?

Le modèle "hybride" émerge

Entre la logique "full suite" et celle "best of breed", les travaux de SIRIUS ont permis d'identifier une approche hybride. Celle-ci consiste à garder une colonne vertébrale, donc soit un ERP soit une SI achat consistant qui aborde le processus achats jusqu'à la facturation, puis à compléter cette colonne vertébrale par des outils périphériques "best-of breed" qui permettent de déployer des solutions expertes. La "full suite" unique ne suffit pas ou plus : les départements achats ont besoin d'être rapides sur tel ou tel marché, d'explorer un domaine achats qu'on ne traitait pas avant, d'analyser des risques sur la chaine de valeur. Les acteurs achats sont confrontés aussi au besoin d'aller plus vite, de pouvoir apporter des réponses rapides à certaines problématiques, et ce n'est pas dans une approche "full suite" que ces réponses pourront arriver vite : cela nécessiterait de déployer des nouveaux modules, de former de nouveaux utilisateurs, d'étudier un schéma d'intégration dans le SI actuel...

A l'inverse, la partie « best-of-breed » ne peut pas vivre toute seule non plus. C'est effectivement difficile de penser qu'on peut gérer un patrimoine applicatif fait seulement de solutions "best-of-breed" pour des directions achats ou des DSI qui n'ont pas que ça à gérer. Nous sommes donc convaincus que le modèle hybride sera le modèle qui permettra de construire le SI achats de demain, sachant que chaque organisation achats construira sa suite hybride la plus adaptée à son contexte et ses objectifs.


Ce modèle hybride, et la plateformisation qui en découle, sera soit maîtrisée par le client ou un ensemble de clients choisissant un degré de liberté supérieur avec une complexité accrue, soit proposée par un éditeur d'une suite SI achat pour contrôler son empreinte commerciale chez son client en lui proposant une garantie de fonctionnement.

Des informations sur l'observatoire SIRIUS

L'observatoire SIRIUS a pour vocation de cartographier le marché des systèmes d'informations achats. L'observatoire Sirius est né en 2019 de de la collaboration de la chaire Audencia "Achats et innovation digitale", de Axys Consultants et de Cyrenac Conseil en commençant par la création d'un modèle d'analyse de la valeur des SI Achats neutre et sans aucun lien d'intérêts. En 2021, Sirius a sélectionné 12 éditeurs SI Achats, et en 2022 20 nouveaux éditeurs prometteurs ont rejoint l'observatoire.

Contact avec l'observatoire SIRIUS (hébergé par la chaire Audencia « Achats et innovation digitale ») : https://achats-innovation-digitale.audencia.com/

Pour en savoir plus

François Constant, co-directeur de la chaire Audencia « Achats et innovation digitale ». Depuis 2017, il est professeur associé en management des achats à Audencia Business School, et directeur du programme de Master en Supply Chain et Purchasing Management (MSCPM) d'Audencia.

Il crée la chaire Audencia « Achats et innovation digitale » en 2018. Avec son premier partenaire fondateur Axys consultants, la chaire mène des travaux de recherche sur les sujets de la transformation digitale des achats, la contribution des achats à la RSE et à l'innovation. L'objet de la chaire est de créer de la connaissance et de partager cette connaissance avec les parties prenantes : entreprises et professionnels des achats, étudiants, professeurs.

Mais aussi

Patrick Chabannes - Expert en Digital Achat

Patrick a développé une expertise des SI Achats et des éditeurs avec des connaissances opérationnelles depuis leur conception, leur mise sur le marché, les relations avec l'écosystème de partenaires conseil et technologique, les avantages et les freins métiers, les phases de choix et d'implémentation et d'adoption.

Patrick participe à la création de connaissances au service de la Fonction Achats en créant des outils tels que le Baromètre du Succès de la Transformation Digitale des Achats, le premier benchmark fait par et pour les CPO's avec le Conseil National des Achats, l'Association des Directeurs et Responsables des Achats et InsideBoard, le Baromètre Achats, RSE & Digital, l'Observatoire Sirius des solutions SI Achats

Mais également

Maxime Prevost, directeur de la BU Achats Axys Consultants

Après le cabinet Deloitte Consulting, il a ensuite rejoint Axys Consultants en 2003. Spécialiste de la mise en place de systèmes de gestion achats ou ERP Financiers, il intervient sur des phases d'étude de cadrage, déclinaison de schéma directeur, rédaction de cahier des charges & processus de sélection d'offres auprès d'entreprises telles qu'AXA, Groupama, Europ Assistance, EDF Assurances, la Poste, l'AFD, BNP-Paribas, Société Générale, COVEA,...

En parallèle, Maxime anime au sein de la practice achats la gestion des partenaires et les travaux de capitalisation sur les solutions Achats. Dans ce cadre, Maxime a participé activement à la mise en place de l'observatoire SIRIUS.

(1) L'observatoire SIRIUS n'a aucun but lucratif, et aucun des contributeurs n'a vocation à le commercialiser d'une façon ou d'une autre

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles