Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

[Start-up sourcing] Besight, pour acheter des objets publicitaires plus vertueux

Publié par le - mis à jour à
[Start-up sourcing] Besight, pour acheter des objets publicitaires plus vertueux

Besight a développé la charte BUD pour des objets Beaux, Utiles et Durables, élaborée, entre autres, en partenariat avec la direction de l'écoconception de Veolia.

Je m'abonne
  • Imprimer

"Alors que les entreprises initient des démarches RSE et qu'elles sont de plus en plus sensibles aux enjeux environnementaux, le marché des objets publicitaires est à l'origine d'un incroyable gâchis", constate Wilfrid De Conti, fondateur de la startup Besight, qui invite les entreprises à cesser d'acheter des goodies de piètre qualité produits à l'autre bout du monde, qui seront jetés aussitôt après avoir été utilisés. "Néfastes pour la planète et pour les hommes, ils sont aussi devenus catastrophiques pour l'image de marque des entreprises".

Besight a développé la charte BUD : Beau, Utile et Durable - un référentiel unique pour éco-concevoir tous les objets de la vie quotidienne et s'assurer de leur pertinence dans un contexte de communication. Cette charte est élaborée, entre autres, grâce au partenariat avec la direction de l'écoconception de Veolia, afin de créer des objets éco-friendly de la fabrication jusqu'à leur fin de vie. Cette initiative est d'ailleurs née d'un questionnement sur la recyclabilité : aujourd'hui en France, personne ne sait comment sont recyclés les goodies... "En travaillant en collaboration avec Veolia, nous voulons impulser un véritable changement de mentalité sur un marché qui produit des millions d'objets tous les ans, sans considération sur leur recyclabilité et qui finiront donc souvent dans des décharges...", commente Wilfrid De Conti.

L'entreprise souhaite encourager l'écoconception afin de diminuer la part d'objets jetés à la poubelle ou simplement dans la nature, en favorisant leur recyclage. Cela passe par l'augmentation de leur taux de recyclabilité en modifiant leur conception, puis par l'amélioration de la communication sur les conditions de recyclage d'un produit. Enfin, il est envisagé de travailler avec plusieurs acteurs sur la création de filière de collecte et de valorisation des déchets non recyclables ou sans filière déjà existante. La charte BUD est aussi co-construite avec un cabinet de conseil en développement durable. Besight est en outre capable de donner une estimation du coût carbone suite à une campagne de communication.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande