Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Médicaments : améliorer les politiques d'achat dans les hôpitaux publics

Publié par Anne-Sophie David le
Médicaments : améliorer les politiques d'achat dans les hôpitaux publics

Je m'abonne
  • Imprimer

Des gisements d'économies a tous les niveaux

La fonction logistique hospitalière représente un coût d'environ 1 milliard d'euros par an, en grande partie lié aux effectifs. L'UniHa et le Leem ont rappelé qu'il existe des gisements de productivités importants : regroupements des PUI (pharmacie à usage intérieur) et magasins, mutualisation, création de plateforme...)

Exemple à Carcassonne avec la plateforme médico-logistique multimétiers du groupement Audois de prestations Mutualisées (GAPM). Avec un chiffre d'affaires de 30 M€, un volume d'achat de 25 M€, les économies réalisées reposent sur la massification des volumes d'achat, la réduction des coûts d'approvisionnement et des volumes de stock, la sécurisation du circuit du médicament, la concentration des compétences et la mutualisation des transports. "J'ai fais ce métier pour soigner des gens, pas pour faire de la logistique, mais l'expérience de Carcassonne montre que cette mutualisation influence le suivi des soins", appui Jean Sentenac, le directeur pharmaceutique du GAPM.

Pour Christian Goetguebeur, le directeur grands comptes et relations institutionnelles du laboratoire pharmaceutique MSD, "la logistique est un "principe d'excellence", et sécuriser les approvisionnements et la distribution peut épargner des surcoûts aux deux parties, fournisseurs et clients". MSD a ainsi mis en place des indicateurs de suivi de stocks, d'anticipation des risques ou encore d'exactitude des prévisions de ventes.




Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles