En ce moment En ce moment

Pourquoi les DAE doivent être une mesure de prévention sur votre lieu de travail.

Publié par le - mis à jour à
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Pourquoi les DAE doivent être une mesure de prévention sur votre lieu de travail.

Quand il est question de prendre des mesures de précaution pour optimiser, maximiser la sécurité de son personnel dans un environnement de travail, beaucoup d'entreprises en France (mais aussi à travers le monde plus généralement) sont déjà consciencieuses et vigilantes.

Je m'abonne
  • Imprimer

Elles mènent au sein de leur lieu de travail des politiques bien étudiées en matière de santé et de sécurité, en mettant à disposition immédiate de leurs employés des trousses de premiers secours, des sorties de secours et extincteurs clairement indiqués, et plus encore.

Nous avons tous déjà entendu parler de situations où les mesures ont été prises trop tard, après coup. Cela montre parfaitement l'importance primordiale à prendre des mesures préventives, juste au cas où le pire arriverait, plutôt que d'espérer le meilleur, et d'ensuite être horrifié à l'arrivée de ce qui

pourrait arriver de pire. "Cela n'arrive qu'aux autres". C'est peut-être bien là une terriblement fausse affirmation, à laquelle beaucoup continuent à croire.

Il est tout à fait correct, en tant que nation, de dire que nous prenons plus au sérieux aujourd'hui la santé et la sécurité des salariés de notre pays que c'était le cas il y a deux décennies de cela. Mais il reste une zone à risque que certains ne connaissent encore que pas assez, la santé cardiaque.

La santé cardiaque en France.

Les arrêts cardiaques et crises cardiaques soudaines, sont deux évènements potentiellement fatals pour celui qui en est victime, même si l'arrêt cardiaque reste le plus dangereux des deux car il survient sans symptômes alarmants. Cependant la crise cardiaque peut se transformer en arrêt cardiaque si elle n'est pas traitée correctement, et immédiatement.

Lors d'un arrêt cardiaque, le coeur de la victime s'arrête soudainement de battre, elle perd conscience, et s'arrête de respirer. Cela est dû à un dysfonctionnement du coeur.

D'autre part, la crise cardiaque est causée par un problème de circulation sanguine, qui empêche le coeur de recevoir le sang (et donc l'oxygène) dont il aurait besoin pour continuer de battre. La victime reste le plus souvent consciente et va continuer de respirer mais va être dans un état de souffrance.

Il faut garder à l'esprit que ce type de situation n'arrive pas qu'aux personnes âgées et à ceux ayant des problèmes de santé : des athlètes de haut niveau au top de leur santé physique peuvent en être victime, alors ce peut arriver à n'importe qui de n'importe quel âge et niveau de santé.

Comment les employeurs peuvent protéger leurs travailleurs des risques cardiaques.

La seule manière de correctement prendre en charge une victime d'arrêt cardiaque est de suivre ces trois étapes :

? Commencer immédiatement un massage cardiaque. Le plus tôt est le mieux.

? En même temps, quelqu'un doit se charger d'appeler les secours.


? Utiliser un défibrillateur pour donner une décharge au coeur de la victime, pour que celui-ci puisse retrouver un rythme normal.

Maintenant vous devez vous dire "Mais, attendez. Un défibrillateur ? N'est-ce pas le travail des secours ?" La réponse est non. Pas tous les défibrillateurs sont difficiles d'utilisation et exclusivement réservés à un usage professionnel. Il existe un type bien précis de défibrillateur, le "DAE" (défibrillateur automatique externe), que n'importe qui peut utiliser. Il n'y a aucune compétence requise nécessaire, et vous ne pouvez pas mal vous y prendre. Un DAE a des électrodes que vous placez sur la poitrine de la victime, qui évaluent le rythme cardiaque de celle-ci. Elles identifient si la personne est en arrêt cardiaque ou non, et délivre alors la décharge électrique nécessaire. Certains modèles sur le marché sont dotés d'un bouton qui doit être activé pour délivrer la décharge.

Je m'abonne

Katharos

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par Synertrade

premiere vue cette loi peut representer de nouvelles contraintes pour les entreprises ainsi que des risques reputationnels et financiers Mais [...]

Sur le même sujet