En ce moment En ce moment

Bilan positif pour la filiale dématérialisation de CDC

Publié par Sihem Fekih le

Avec une croissance de son nombre d'utilisateurs de 40 % par rapport à 2009, CDC Fast dresse un bilan 2010 satisfaisant et annonce ses nouveaux projets pour 2011.

Je m'abonne
  • Imprimer

Plus d’un million de télétransmissions et 3 500 collectivités et établissements publics clients, la filiale de dématérialisation des procédures administratives de la caisse des dépôts et consignations, baptisée Fast, dresse un bilan plutôt positif de son exercice 2010. Le tiers de confiance de la CDC fait état d’une croissance de 40 % de sa clientèle par rapport à 2009, avec 12 000 utilisateurs tous services confondus. Les solutions de dématérialisation de Fast auront permis d’économiser plus de 55 tonnes de papier, soit 100 tonnes cumulés depuis 2008.

La filiale a également annoncé ses prochains projets. « Nous comptons poursuivre nos actions en 2011 en accroissant le développement notamment de la comptabilité publique Fast-Helios. L’une de nos priorités consistera à accompagner au plus près les collectivités sur la question de l’archive publique, via notre offre "Archivage", une véritable révolution pour celles-ci », a précisé Charles du Boullay, président du directoire. Si la filiale veut d’abord créer  une branche "Archivage" « faisant suite à l’obtention par son partenaire CDC Arkhinéo de l’agrément du ministère de la Culture». Elle souhaite, ensuite, lancer "Fast-Echanges", un service visant à faciliter la dématérialisation et l’échange de fichier, sans contrainte de volume ni de format. Autre projet que veut développer la structure : "Fast-Signature", un parapheur électronique sécurisé. 

Je m'abonne
Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Achats publics

Par Marie-Amélie Fenoll

Corruption, mauvaise image, manque de formation, ... dans son dernier ouvrage "les achats, un trésor caché", Jean-Arthur Pinçon pointe du doigt [...]