En ce moment En ce moment

Laurent Queige (Welcome City Lab): "Nous aidons les start-up du voyage d'affaires à progresser plus rapidement"

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

> Concrètement, par quels moyens contribuez-vous à mettre sur les rails l'innovation au service du voyage d'affaires?

Nous oeuvrons beaucoup en faveur de la sensibilisation croisée des professionnels du tourisme à l'innovation et des professionnels de l'innovation au tourisme. L'animation de groupes de travail, de réunions, d'ateliers, de formations et de conférences est également au coeur de notre offre. Nous accompagnons par ailleurs les start-up pour les aider à expérimenter leurs produits, réaliser des tests en situation réelle pour voir dans quelle mesure ils répondent aux attentes des clients. On leur trouve dans ces cas des territoires d'expérimentation. Nous formons des personnels dédiés à ces opérations et dressons ensuite un bilan. Enfin, un travail de veille est également effectué dans le but de détecter les grandes orientations et tendances de l'innovation touristique à l'échelle internationale. Nous venons d'ailleurs de publier il y a quelques mois le premier cahier Tendances de l'innovation touristique en France. Celui-ci est largement centré sur les start-up et leur potentiel.

Un foisonnement de start-up pour le voyage d'affaires de demain

Le Welcome City Lab connaît une croissance phénoménale à l'heure actuelle. En 2016, 153 sociétés étaient candidates pour intégrer l'incubateur, alors qu'elles étaient 110 à déposer leur dossier en 2015, et 77 pour l'année 2014. 20 dossiers ont été retenus pour bénéficier d'un accompagnement à compter de 2016, 17 en phase d'amorçage et trois en phase de décollage. L'amélioration de ­l'expérience client et de services relatifs à l'accueil représente le principal domaine d'activité où se concentrent les innovations. 35% des start-up du Welcome City Lab y consacrent leurs offres. Autre chiffre reflétant une tendance de fond: environ 30% des idées innovantes concernent des usages en situation de mobilité.

Pour Laurent Queige, délégué général de cette structure, "cette progression va se poursuivre, car nous sommes à une période charnière en termes de nouveautés, synonyme d'innovations de rupture sur le marché. Il se crée de plus en plus de start-up dans le tourisme en général. Les entreprises ont besoin de meilleures garanties, de fiabilité, pour rendre les voyages de leurs collaborateurs plus sûrs, tout en étant plus efficaces et en maîtrisant leurs coûts. L'avènement des nouvelles technologies et la démocratisation des smartphones permettent désormais de répondre à ces souhaits." L'internationalisation fait partie des grands projets du Welcome City Lab, comme en atteste sa stratégie d'échanges et de transferts de technologies avec la création de Welcome City Labs à Montréal et Mexico. Le but est d'atteindre "une audience plus internationale pour avoir un impact plus global et de créer le premier réseau mondial d'incubateurs touristiques", indique Laurent Queige.

>> À lire aussi: "Voyage d'affaires : l'innovation passe par la maîtrise des données"

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Mathieu Neu

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet