En ce moment En ce moment

Équipements informatiques: des renouvellements placés sous le signe de l'innovation

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

Vers des solutions de sécurité innovantes

En termes de cybercriminalité, l'une des menaces du moment concerne les attaques au niveau du Bios des ordinateurs, c'est-à-dire le système d'opérations élémentaires qui se lance à chaque démarrage. HP propose désormais le système Sure Start qui vérifie, à chaque lancement de l'ordinateur, avant le ­démarrage de Windows, si le Bios fonctionnel est bien conforme au Bios d'origine, et rectifie le tir si une modification inopportune a eu lieu. "C'est une initiative qui se généralise sur toute l'offre. Nous équipons également les postes fixes de ces dispositifs", indique Pierre-Antoine Robineau.

Les copieurs, un risque négligé

Benjamin Claus invite les décideurs à se montrer également vigilants sur les questions de la protection relative aux copieurs, des systèmes généralement négligés lorsque l'on évoque la sécurité des équipements. "Les documents qui traînent longuement sur un copieur posent un problème de confidentialité, d'autant que ces appareils permettent presque systématiquement de scanner. Quelqu'un de malintentionné a donc tout le loisir de s'emparer d'un document délaissé et de le réacheminer vers l'extérieur de l'entreprise via la fonction Scan vers e-mail. Par ailleurs, une imprimante contient aujourd'hui un disque dur, ce qui signifie que par un simple vol de l'appareil, ce qui n'a rien d'improbable puisqu'elle se trouve généralement dans le couloir, des données stratégiques ou confidentielles mémorisées peuvent se retrouver entre de mauvaises mains. "

Il est intéressant pour pallier ce risque de privilégier les copieurs intégrant un système d'identification via un simple code, par exemple, de manière à permettre l'utilisation de l'appareil à un nombre choisi de personnes. C'est une bonne manière de limiter les actions possibles. On peut également envisager l'envoi de documents sur le disque dur de l'imprimante en n'activant l'impression que lorsque l'on est présent, après avoir saisi un code. "De plus en plus souvent aussi, les utilisateurs se servent d'un badge d'identification afin de pouvoir utiliser les fonctions de copieur, d'imprimante ou de scan. Les fonctions peuvent également être restreintes. Par exemple, on peut interdire de scanner un document vers l'extérieur", poursuit Benjamin Claus.

Des équipements périphériques tournés vers l'efficacité

La recherche de rapidité et d'efficacité détermine les choix matériels. Et les équipements informatiques et électroniques des espaces de réunion n'échappent pas à la tendance. Le nouvel écran extra-large Big Pad PN-80TC3 de Sharp, qui se distingue par ses 80 pouces de diagonale, attire depuis quelques mois l'attention de nombreux professionnels. Il se caractérise par sa capacité à accroître l'implication des intervenants lors de réunions grâce à son interactivité sans limite. Parmi ses multiples facettes innovantes, le produit permet à deux utilisateurs d'écrire de façon simultanée par le biais de stylets intelligents et intuitifs. Une fonction logicielle intitulée Touch Display Link permet par ailleurs d'interagir avec des interlocuteurs à distance. Les contenus peuvent être partagés avec de nombreux types de périphériques (autres ordinateurs, tablettes...).

Des interactions sont également possibles avec des copieurs, pour par exemple projeter un document scanné directement à l'écran. Au-delà de l'aisance technique apportée par l'appareil, la qualité des réunions en ressort aussi gagnante, comme le souligne Alexander Hermann, vice-président chez Sharp en charge des systèmes d'information: "10 % des salariés avouent s'être déjà endormis au cours d'une réunion. 80% d'entre eux estiment que les réunions ne sont pas productives. Et enfin, 57% estiment qu'une seule personne domine les échanges. Ce type d'outil collaboratif peut radicalement modifier le visage des réunions, en apportant davantage de richesse dans les échanges, davantage d'écoute et d'intégration des points de vue de chaque participant."

Pour les conférences, d'autres innovations relatives aux projecteurs contribuent à changer les manières de travailler. "Au-delà de la fonction de base, on recherche l'interactivité, la durée de vie, la souplesse d'usage, la connectivité, mentionne Michel Jacob, directeur général exécutif chez NEC France. L'idée est par exemple de pouvoir s'affranchir d'un PC, de pouvoir commander le projecteur via un smartphone. Le caractère nomade, facilement transportable, des projecteurs, le partage de communications sont devenus des critères différenciants qui intéressent beaucoup les clients."

>> Pour aller plus loin, consultez l'article "Achats IT responsables: La clé, c'est l'allongement de la durée de vie des équipements".

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Mathieu Neu

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet